Bienvenue chez les travailleurs sociaux libres

 

Soutenez-nous par votre signature en cliquant sur pétition

 

 

L'information militante pour la défense des travailleurs sociaux, la promotion du travail social, de ses métiers et ses diplômes...

 

 

Objectif : Obtenir la reconnaissance du grade universitaire Master pour les diplômes du travail social (assistant de service social, éducateur spécialisé, conseiller en économie sociale et familiale, éducateur de jeunes enfants, éducateur technique spécialisé, animateur DEFA...). Obtenir le passage en catégorie A pour ces professions exercées dans la fonction publique et le statut cadre pour le secteur privé et associatif, dénoncer les injustices...

 

Notre collectif national revendique la revalorisation des diplômes et des professions du travail social (de l'aide médico-psychologique au directeur d'établissement en passant par les animateurs).

Nous ne sommes ni un parti politique, ni une association ou une organisation syndicale mais un groupe ouvert à tous ceux qui adhèrent à nos idées.

Nous somme un groupe de travailleurs sociaux indignés de ne pas être entendu par certains élus politiques et indignés de constater la violence des politiques à l'encontre des travailleurs sociaux et des publics en demande d'aide...

Voilà pourquoi, nous avons décidé de retrousser nos manches et de vous montrer ce que vous ignorez. Nous sommes militants par raison et espérons vous convaincre de nous rejoindre pour obtenir cinq choses :

La reconnaissance par le passage du statut professionnel en catégorie A pour les assistants socio-éducatifs de la fonction publique classés injustement et illégalement en catégorie B (niveau bac+2) et le statut cadre pour  le secteur privé.

- Obtenir 300 crédits européens (bac+5) pour les diplômes suivants : assistant de service social, défasien (DEFA), éducateur spécialisé, éducateur de jeune enfant, éducateur technique spécialisé,  conseiller en économie social et familial, conseiller d'insertion et de probation, éducateur de la protection judiciaire et de la jeunesse.Obtenir le grade universitaire Master et  l'homologation au niveau I français (bac+5) au RNCP (répertoire nationale des certifications professionnelles), pour ces diplômes d'Etat en travail social, conformément aux critères de Dublin et du processus de Bologne, des diplômes du travail social actuellement reconnus à BAC+3 publié au JORF (journal officiel de la république française) par les arrêtés du 25 août 2011, sauf pour le DEFA pour lequel le collectif TSL continue de revendiquer le niveau master. 


- Nous exigeons le grade Master2 pour  le DESJEPS mention Directeur de Structure Sociale et de projet, le CAFERUIS et le Diplôme d'Etat de Médiateur Familial, ainsi que leur homologation au niveau I (bac+5) au RNCP (répertoire nationale des certifications professionnelles).

 
- La promotion des professions et des formations du travail social moins connues, mais tout autant essentielles et également sous-évaluées, comme: CAP petite enfance, BAPAAT, AMP, DEAVS..., DEME, TISF, BPJEPS, BEATEP, BEESAPT, BEES..., DUT spécialité carrières sociales, DEJEPS..., DEMF, DEFA, DESJEPS, DEDPAD, CAFERUIS, DHEPS..., Master, Ingénieur animateur territorial, DEIS, CAFDES-EHESP-D3S, EN3SS, Directeur justice, DEDIS...,

 

Justice, dignité et respect pour les travailleurs sociaux et les publics qu'ils accompagnent


En lisant ces mots, vous devez penser que vous avez à faire à des uluberlus ! Et bien avant de vous forger définitivement votre opinion, prenez le temps de visiter notre site. Si nous sommes parvenus à vous convaincre, alors nous serons heureux de vous compter parmi nos nombreux membres TSLnautes, et les milliers de visiteurs de notre site TSL.

Les travailleurs sociaux ont besoin de vous pour faire aboutir leurs revendications légitimes : reconnaissance des qualifications et du grade universitaire Master pour les diplômes du travail social (DEES, DEASS, DEEJE, DECESF, DEFA, DEETS), obtenir de meilleures conditions de travail. C'est pourquoi, nous vous invitons vivement à soutenir cette action de grande importance en signant cette pétition qui atteint 20 315 signatures. Pour un avenir prometteur du travail social et de ces professionnels.


Votre soutien est indispensable, cliquer sur  pétition : 

 

 

Bonne visite !