Chateauroux en grève le 16 juin

Personnels sociaux inquiets

17/06/2011 05:38  Indre

Les travailleurs sociaux étaient en grève hier. La mobilisation était très modeste devant la préfecture.

Les syndicats dénoncent « la non-reconnaissance des qualifications de leurs diplômes et une revalorisation des salaires ». - (dr)
 

Sous la pluie, une douzaine de travailleurs sociaux de la fonction publique se sont rassemblés, hier matin, devant les grilles de la préfecture, à Châteauroux. Une délégation a rapidement été reçue par Anne Paquereau, directrice du cabinet du préfet.
Pourtant la colère est perceptible dans cette qui regroupe une centaine d'assistances sociales et de personnels médico-sociaux dans le département. Éducatrice spécialisée, Élisabeth Bodin, pour la CGT, explique : « Malgré le recul du gouvernement, suite aux mobilisations nationales des travailleurs sociaux les 16 mars et 7 avril, nos revendications ne sont toujours pas satisfaites. » Elle ajoute : « Nous demandons le retrait définitif des projets de décrets qui veulent toiletter la filière sociale, une revalorisation des salaires et des carrières et la reconnaissance des diplômes et des qualifications. »

Début de carrière à 1.200 €

Le malaise est profond, comme en témoigne cette travailleuse sociale castelroussine : « Nous débutons à 1.200 €, avec obligation de disposer d'un véhicule. Mais les kilomètres ne sont pas remboursés si nous restons sur notre secteur urbain. »
Les travailleurs sociaux, surtout des femmes, sont unanimes : « Nous souhaitons une revalorisation de 200 € en moyenne. Nous sommes peu rémunérés pour un travail de plus en plus difficile. Il y a beaucoup de situations familiales lourdes à cause du chômage, pour l'éducation des enfants et les problèmes de logement. »
La représentante de la CGT, Élisabeth Bodin regrette que « certains soient rémunérés sur la base d'un bac + 2 alors qu'ils ont une licence voire un master, donc bac + 3 ou bac+4. Le privé est aussi concerné mais il n'y a pas eu d'appel à la grève au niveau national. »
La grisaille de la journée ajoutait à l'amertume de ces travailleuses sociales sur le parvis de la préfecture.

 

Jacky Courtin


26/06/2011

A découvrir aussi


Liens

Voir les articles de la catégorie Mobilisations et grèves année 2011- 2012- 2013