Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Escroquerie : Nouvel espace statutaire

NES : Baisse de salaire et de retraite pour les travailleurs sociaux

 

NES (nouvel espace statutaire)

 



Le NES, une grande escroquerie contre les travailleurs sociaux, que nous combattrons jusqu'à son retrait définitif.

 

Si nous ne réagissons pas, c'est la fin !

 

Voici les explications sur le NES (nouvel espace statutaire) que le gouvernement impose aux travailleurs sociaux. En intégrant les travailleurs sociaux dans le NES, cela a pour conséquence : énorme perte de salaire et diminution de la retraite...

 

Par ailleurs, le NES, maintien les travailleurs sociaux (éducateur spécialisé, assistant social, conseiller en économie social et familial, éducateur de jeunes enfants, éducateur technique spécialisé, animateur DEFA) en catégorie B, c'est à dire le niveau correspondant au baccalauréat suite à la réforme de la fonction publique et bac+2 dans le secteur privé !

 

La possibilité d'intégrer la catégorie A s'éloigne donc, sauf, si les travailleurs sociaux, les organisations syndicales, les collectifs et les associations réagissent.

 

Pourtant, nos formations preuves à l'appuie, dans le respect du processus de Bologne équivalent le niveau Master1-Licence (bac+4/3). C'est scandaleux. Ne nous laissons pas faire, refusons le NES, un cadeau empoisonné que nous sert le gouvernement !

Mobilisons nous et demandez avec insistance à vos délégués du personnel et syndicaux d'organiser la résistance et la grève pour qu'aboutissent toutes nos revendications.

Nous sommes exploités, escroqués, tout cela doit s'arrêter. Lançons un signal fort au gouvernement en lui disant "ça suffit l'escroquerie !".

 

Nous ne lâcherons rien !

 

 

mercredi 13 février 2013

Intégration/Reclassement dans le nouvel Espace Statutaire
 

Le Nouvel Espace Statutaire (NES) des travailleurs sociaux concerne les 3 Fonctions Publiques


- Territoriale
- Hospitalière
- Etat

 

Le Décret 2012-1101 du 28/09/2012 qui fixe l'échelonnement indiciaire des corps et des emplois communs aux administrations de l'Etat et de ses établissements publics ou afférent à plusieurs corps de fonctionnaires de l'Etat et de ses établissements publics est entré en vigueur.
Ce décret a de lourdes conséquences sur nos déroulements de carrières et nos salaires.


Ainsi , alors qu'il  fallait compter 27 années pour atteindre le dernier échelon : le 11ième, il faudra dorénavant compter 32 années pour atteindre le dernier échelon de la nouvelle grille indiciaire: le 13 ième. Cet allongement de déroulement de carrière implique ,d'autre part une, perte de 35000 euros au long terme.


D'autre part, si on constate dans la nouvelle grille , une légère évolution de traitement sur les 3 premiers échelons, on note une perte de salaire sévère selon les échelons supérieurs : - 222 euros au 10 ième échelon par rapport à l'ancienne grille indiciaire.


Si le nouveau décret implique un reclassement qui ne peut aboutir à une diminution de salaire nous déplorons que le premier indice corresponde à un salaire bien peu supérieur au SMIC (Smic= 1430 euros bruts ) soit  1,94%  ( 1514 euros bruts) au dessus du salaire minimum. Ce qui place nos nouvelles collègues dans une précarité salariale intolérable !.


Le SNUAS-FP/FSU exige l'abrogation de ce décret et revendique la catégorie A pour nos professions.

 

Source :

http://snuasfpfsupicardie.blogspot.fr/2013/02/integrationreclassement-dans-le-nouvel.html

 

Pour prendre connaissance de cette grande escroquerie, le syndicat (SNUASFP-FSU) a réalisé une étude sur le NES, qui va vous bousculer et vous empêcher de dormir.  Luttez pour vos droits.

 

Cliquez sur le lien :

http://www.snuasfp-fsu.org/IMG/pdf/NES3.pdf

 

Pour soutenir les revendications des travailleurs sociaux et la revalorisations des professions du travail social, signez la pétition en ligne, cliquez içi



01/04/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2243 autres membres