Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

AS en libéral

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour

Je suis actuellement en congé parental et je recherche un emploi d'AS; ce qui est difficile dans mon coin (Maine-et-Loire). C'est sûrement le cas de beaucoup de régions !
J'envisage donc de rebondir et de créer mon activité en tant qu'indépendante. J'ai fait des recherches sur internet, mais il est difficile d'obtenir les expériences de collègues qui se sont lancées.
J'en suis au tout début de ma réflexion. Je pense m'orient vers Pôle Emploi, boutique de gestion pour être aidée dans ma démarche de création d'entreprise. J'ai lu les posts sur les éducs et CESF en libéral qui étaient relativement intéressants.
J'aimerai surtout échanger sur cette pratique en libéral, sur les démarches à entreprendre.
J'attends vos réponses avec impatience.
Merci
Sandra

0 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir Sandra,
C'est avec intérêt que j'ai parcouru ton appel à témoignage d'expériences et autres conseils aux démarches à entreprendre relatif à ton projet d'AS en libéral; il se trouve que j'y songe également pour un autre motif que celui que tu exposes, étant déjà en poste (polyvalence de secteur au sein d'un CG non éloigné de ta région).
Ton intention de faire appel à la cellule projet de Pôle emploi peut s'avérer pertinente mais je te conseillerai également de solliciter des structures d'aide à la création d'entreprise dans le champ de l'insertion pro à l'instar des personnes que j'accompagne au titre de l'insertion afin de balayer large le champ des possibilités, poser les bases de la faisabilité du projet et d'en valider les différentes étapes (choix du statut, étude de l'existant sur ton territoire en lien avec les inclinaisons politiques des élus départementaux, accompagnement à chaque étape de l'élaboration puis de la mise en oeuvre,...). En effet, tout conseil et guidance sont bons à prendre lorsque l'on ose se lancer quelque soit le domaine d'intervention...
Pour ma part, à ce jour, deux possibilités (cumulatives je pense) me semblent envisageables :
- l'agrémentation du Conseil général (ou de l'autorité administrative compétente en fonction du champ d'intervention choisi) du 49 pour la prestation de services en appui ou substitution aux politiques sociales départementales (à étudier en fonction du contexte politique du département comme je te l'indiquais ci-dessus) dans un contexte national économique voire sociétal (au sens politique de la vision sociétale de ces acteurs) de constance voire diminution des effectifs (et donc des services) des travailleurs sociaux au sein des collectivités locales territoriales. J'ignore ton expérience professionnelle et/ou ton bagage professionnel actuel (formation complémentaire en travail social, connaissance de l'environnement professionnel, réseau pro..) mais il me semble qu'il faille disposer d'un vécu professionnel crédible pour prétendre dan un premier temps à cet agrément puis à la contractualisation avec les financeurs (département à l'heure actuelle, région voire intercommunalité à l'avenir en fonction du/des champs d'intervention choisi).
- la mise à disposition auprès de particuliers : de nombreuses possibilités apparaissent portant sur les items classiques de l'intervention de l'AS type accès aux droits sociaux, aide à la vie quotidienne (incluant aide et accompagnement au budget au sens large), enfance (prestation directe et/ou mandat judiciaire JAF), personnes vulnérables (mandataire de protection juridique par exemple, bien que cela suggère d'autres accréditations)...toutes les pistes me semblent jouables mais feront appel à une stricte délimitation de ton champ de compétence découlant des champs d'intervention des autres acteurs institutionnels de notre environnement professionnel et SURTOUT l'application et la communication (aux partenaires et financeurs) d'une déontologie et éthique professionnelle claire et indéfectible !
Voilà les quelques bribes de réflexion perso dont je voulais te faire part tout en sachant que je n'ai pas franchi le cap à ce jour pour de multiples raisons que je pourrais te préciser par la suite. Une chose est certaine : la démarche est louable dès lors que tu es au clair avec les finalités visées en accord avec les principes régissant notre profession au delà de toute conviction politique (marchandisation du travail social,...).
Je reste curieux et vivement intéressé par la suite de tes démarches, aussi je t'invite à me communiquer celles-ci par message privé via TSL ou mail perso si tu le désires car la mutualisation de nos réflexions et nos compétences apparaissent aujourd'hui incontournables !
@ bientôt !
Bon courage et ne lâches rien !


Dernière modification le 10-05-2014 à 01:21:24

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2083 autres membres