Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

La violence dans le travail social : faits divers ou réalité sociale ?

Consultation nationale : Violence dans le travail social

 

 

BUREAU.JPG


Depuis 2011, le collectif TSL publie régulièrement des articles sur les violences dont sont victimes les travailleurs sociaux et pose la question sur quelles solutions pour obtenir de meilleures conditions de travail ? Une première étape essentielle dans ce processus étant la reconnaissance légitime des qualifications et une augmentation significative du salaire, cliquez içi. Certaines associations nous décrient en arguant que nos articles ne sont qu'un ramassis de faits divers.

 

Depuis deux ans, les TSL, à travers ces articles, tentent de sensibiliser le gouvernement, les partenaires sociaux et les travailleurs sociaux à la question de la violence et de la souffrance au travail : que ce soit des usagers, de collègues, de la hiérarchie, des institutions, mais aussi des politiques publiques (avec la marchandisation du travail social, le management par objectif...). Pour prendre connaissance du dossier CHSCT : La prévention des risques professionnels des travailleurs sociaux, cliquez içi, malgré la création d'action de prévention, dans la pratique le résultat est majoritairement négatif, car les employeurs (public et privé) préfèrent ignorés le problème et faire comme s'il n'existe pas, ou bien encore, pour se déresponsabiliser ils déclarent que c'est le travailleurs social qui est fautif alors que celui-ci est une victime. Que faut-il donc faire ?

 

Effectivement dans notre rubrique "On parle de vous !", nous publions des articles portant sur des cas de tentative d'enlèvement, de séquestration, de meurtre ou tentative de meurtre, de suicide, de burn-out ... Mais nous n'inventons rien ! Ce qui peut paraître troublant: c'est cette mise en avant de cas qui peuvent sembler isolés.

Isolés vraiment ? Qui n'a pas subit dans sa carrière, des agressions, des discriminations ? Qui n'a pas assisté dans sa carrière à l'agression d'un(e) collègue ? Mais ces faits sont minimisés. Seuls les plus importants, les plus graves sont repris dans les journaux. Voici un article publié le 12 janvier 2006 dans l'hebdomadaire "Lien social", qui analyse remarquablement bien cette violence dont sont victimes les professionnels du travail social, cliquez içi

 

Mais, il faut croire que le travail de sensibilisation menée par les TSL commence à porter ses fruits :

"Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion rappelle la nécessité de prendre en considération la violence croissante que subissent les travailleurs sociaux de la part des publics en situation de fragilité..." Cette problématique sera à l'ordre du jour lorsque se déroulera les états généraux du travail social en 2014 (pour relire l'article sur ce sujet cliquez ici)

 

Par ailleurs, L’UGICT-CGT, compte-tenu de l'importance de ce sujet et du travail d'alerte des TSL, a lancé le 1er octobre 2013 une consultation nationale sur la violence à l'encontre des professionnels du travail social, intitulé "personnel du service social à vous la parole". Pour les travailleurs sociaux et le travail social, les TSL se félicitent de cette décision et soutiennent cette initiative d'une consultation nationale à travers une enquête sur le contenu, le sens et la finalité du travail social. Cette enquête ne prendra que quelques minutes pour y répondre. Cette démarche s’inscrit dans le contexte des « états généraux du travail social » issus du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale.

 

L’UGICT-CGT : Comment vivez-vous votre travail aujourd’hui ? Quelles sont vos propositions pour améliorer vos conditions de travail ? L’expression d’une parole collective est une première étape pour imposer une autre conception du travail social et une reconnaissance légitime des qualifications. Comment les travailleurs sociaux vivent ils leur travail aujourd’hui ? Quelles sont leurs propositions pour améliorer leurs conditions de travail ?

 

Ce questionnaire comporte 4 parties nécessitant moins d’une minute chacune :

 

1. Emploi et parcours professionnel

 

2. Conditions et organisation du travail

 

3.Sens et finalité du travail

 

4.Reconnaissance professionnelle

 

Pour répondre à l’enquête, cliquez sur le lien  : http://www.ugict.cgt.fr/enquete

 

Source : http://www.spterritoriaux.cgt.fr/spip.php?article7011

 



05/10/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2193 autres membres