Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Le gouvernement va appliquer l'accord "carrière et rémunération", non majoritaire

Le gouvernement va appliquer l'accord "carrière et rémunération", non majoritaire

 

La catégorie A en cadeau pour les fêtes, pourquoi pas ?

 

Dans cet accord que le gouvernement veut appliquer, il est prévu que les fonctionnaires assistants sociaux éducatifs et les EJE (éducateurs de jeunes enfants), accèdent progressivement à la catégorie A de la fonction publique. TSL (Travailleurs Sociaux Libres) ne peut qu'approuver cette décision du gouvernement, qui va dans le bon sens des revendications que les TSL portent depuis 2011.

 

De plus, se sont des milliers de travailleurs sociaux (c'est à dire la majorité des travailleurs sociaux), qui attendent avec impatience cette valorisation de leurs statuts professionnels et salariales, qui sera étendu dans le secteur privé et associatif. Bien-entendu TSL va continuer la lutte en soutenant toutes les organisations syndicales, ainsi que tous les acteurs sociaux (associations professionnelles, collectifs etc), qui démontreront leur capacité à agir uniquement dans l'intérêt des travailleurs sociaux pour une vraie catégorie A, et non pas une catégorie A disqualifiante.

 

L'allongement des carrières est soulevé pour pouvoir prétendre à passer en catégorie A, et d'autres contraintes sont évoquées dans cet accord gouvernemental. Comment pouvons nous répondre à ce chantage du gouvernement ? Pour TSL, dans un premier temps nous devons accepter cet accord en émettant certaines réserves, puis viendra rapidement le temps des négociations, et c'est là que nous interviendrons en frappant très fort par la mobilisation et la grève nationale, en soutien aux organisations syndicales. Nous avons réussi ce qui paraissait impensable en 2011, en obtenant les 180 ECTS (crédits européens) niveau licence. Nous sommes persuadés que nous obtiendrons la victoire, si nous démontrons au gouvernement et à toute la classe politique que nous sommes solidaires.

 

Une nouvelle page dans l'histoire du travail social est en train de s'écrire, ne laissons pas au gouvernement ni aux dirigeants politiques, de décider de ce que deviendra les formations, les diplômes et le travail social. Les travailleurs sociaux doivent se lever et relever la tête pour former un mouvement social unitaire. La force est de notre côté, parce que nous avons l'avantage du nombre. Sur le plan politique le gouvernement ne peut que céder à nos revendications, si à nouveau nous menons des mobilisations d'envergures à l'échelle nationale. Se sera ensuite aux organisations syndicales et aux représentants des associations et collectifs d'imposer leurs conditions au gouvernement.

 

La demande de reconnaissance des diplômes au grade Master devra être évoquée avec le gouvernement, c'est un atout essentiel dans les négociations futures, afin de faire aboutir l'ensemble de nos revendications, nous en sommes convaincus, cliquer içi

 

Logo Actualités Sociales hebdomadaires.jpg

cheval.jpg

 



20/10/2015

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2127 autres membres