Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Les assistants sociaux éducatifs ne devraient-ils pas exiger un Master comme les psychomotriciens ?

Les assistants sociaux éducatifs ne devraient-ils pas exiger un Master comme les psychomotriciens ?

 

Non vous ne rêvez pas et ce n'est pas non plus une utopie ! le grade Master, les orthophonistes, les masseurs kinésithérapeutes l'ont obtenu, et actuellement se sont les psychomotriciens en lutte qui le revendiquent. Le métier de psychomotricien en France s’inscrit dans le cadre des professions paramédicales. Il existe un Diplôme d'État (DE) depuis 1974 (cf. décret no 74-112 du 15 février 1974) homologué au RNCP au niveau III (bac+2) cliquer içi. 

 

Le diplôme d'Etat de psychomotricien est obligatoire pour exercer. La formation psychomotricien dure 3 ans (cours théoriques et stages) : elle correspond à un volume horaire de 2522 heures auxquelles s’ajoutent des enseignements d’anglais et d’initiation à l’informatique. Elle comprend également des enseignements théoriques (1392 heures), théorico-cliniques (études de cas : 100 heures) et pratiques (680 heures de stage).

 

La réingénierie de la formation soutenue par toutes les organisations syndicales est en cours, afin de déboucher sur la reconnaissance pour la profession d’un grade Master, au même titre que les orthophonistes et/ou kinésithérapeutes.

 

Enfin il ne suffit pas de rajouter des semestres pour prétendre à un grade Master. Ce qui caractérise le grade Master par rapport au grade de Licence c’est la compétence de recherche, ce qui est aussi le cas pour les diplômes d'Etat des assistants socio-éducatifs (DEASS, DEES, DECESF, DEEJE, DEETS, DEFA...). Les travailleurs sociaux doivent prendre exemple sur les professions de santé qui ont obtenu le grade de Master, alors que la formation de ces professionnels de santé étaient organisées auparavant sur trois années d'études post bac. C'est donc par la lutte en se mobilisant à l'échelle nationale que les travailleurs sociaux doivent revendiquer non pas un diplôme de licence pour leurs DE mais un Master. C'est pourquoi le Conseil National de la Résistance soutien les revendications de TSL (Travailleurs Sociaux Libres) :

Conseil National de la Résistance.jpg

Cliquer sur le lien pour vous rendre sur le site du Conseil National de la Résistance :

http://cnrmidipyrenees.blogspot.com/2015/10/reconnaissance-du-grade-master-pour-les.html

 

A tous nos détracteurs nous leurs disons, que TSL ne rêve pas ! et que nous se sommes pas non plus des utopistes, cette revendication Master pour nos DE est juste. Traiteriez-vous d'utopiste les professionnels de santé qui se sont battus pour le Master ? Et pourtant ces "utopistes" ont tapé dans le mille avec maintenant un Master en poche. Considérez-vous "d'utopiste" les orthophonistes, les kinésithérapeutes, et les psychomotriciens ?

 

Pourquoi les travailleurs sociaux doutent-ils autant, alors qu'ils peuvent prétendre à un Master pour leurs diplômes d'état ? Deux doctorat en travail social ont été créé sous l'impulsion du CNAM, c'est pourquoi cette revendication Master des DE en travail social de niveau licence européenne est encore plus justifié et légitime.

 

 

MASTER 5.jpg

 

Une pétition en faveur des travailleurs sociaux de niveau licence européenne atteint 18 800 signatures, si vous souhaitez participer à la reconnaissance et à la valorisation des métiers du travail social pour que les diplômes soient reconnus au grade Master, merci de signer la pétition en cliquant içi

 

Mobilisation des psychomotriciens pour le grade Master

 

Environ 3 000 étudiants en pyschomotricité ont défilé à Paris le 5 décembre 2014

 

Les psychomotriciens réclament une actualisation de leurs champs de compétences et faire évoluer la formation initiale qui n'a pas changé depuis un décret datant de 1985. Actuellement, les psychomotriciens ont le statut bac +2 pour trois ans d'études supérieures. Ils souhaiteraient passer au grade de master "car ce métier a changé, a évolué et nécessite plus de temps de formation" selon Élise Blondamour, "On souhaite donc que la formation s'effectue sur cinq ans".

 

De bac+2 au Master

 

Aujourd'hui, ce qu'on appelait les "psycho-éducateurs" dans les années 70, devenus des psychomotriciens en 1985 (décret), ont vu des changements presque radicaux dans leur profession. L'éducation thérapeutique, la dimension psychothérapeutique, le traitement de la douleur, les soins palliatifs, la recherche en psychomotricité sont de nouveaux domaines qui ne font pas partie du décret de 1985 et nécessitent une formation plus conséquente.

 

Un métier qui nécessite plus de "maturité et d'expérience"

 

De plus, les étudiants futurs psychomotriciens ont entre 21 et 23 ans à la sortie de leurs trois ans d'études. Pour Élise Blondamour, "un jeune diplômé de 21 ans, est très jeune pour un métier tel que celui-ci. Il faut avoir de l'expérience, de la maturité. Pour certains, les situations difficiles peuvent être plus compliquées à surmonter à cet âge-là". C'est pourquoi cette psychomotricienne pense que deux années d'études en plus seraient nécessaires.

 

 

psychomotricien1.jpg

 

 

Environ 3 000 étudiants en pyschomotricité ont défilé à Paris le 5 décembre 2014. Le cortège est parti du ministère de l'Enseignement Supérieur pour terminer devant celui du ministère de la Santé. Les psychomotriciens réclament que leur formation "soit portée à 5 années d'études, assortie de l'obtention du grade Master", ainsi qu'"une totale reconnaissance de la profession".

 

La réingénierie des professions de santé a débuté depuis bientôt huit ans. Elle vise à réactualiser les contenus de formation et les champs d’intervention de chaque métier concerné, dans le cadre de la réforme LMD (Licence-Master-Doctorat) voulue par l’Europe.

Pour répondre à ces exigences, les instances de formation et représentatives de la profession travaillent main dans la main depuis plus de 5 ans. Elles ont proposé aux ministères de nouveaux programmes de formation, adaptés aux demandes de soin .

Ces nouveaux programmes intégreront l’élargissement toujours plus important des connaissances requises pour exercer ce métier essentiel dans le dispositif de santé publique nationale. En effet, depuis quelques années les champs d’intervention du psychomotricien s’enrichissent et des domaines nouveaux commencent à utiliser ces soins psychomoteurs.

 

Pour répondre à cette nécessité grandissante, pour reconnaître le niveau élevé d’expertise indispensable pour garantir aux français des soins psychomoteurs de haute qualité, l’allongement des études à 5 ans est nécessaire.

Parallèlement l’obtention d’un Grade Master permettra de développer les travaux de recherche nécessaires.

 

Malheureusement depuis 3 ans maintenant, la réingénierie de la profession de psychomotrien est interrompue par le Ministère de la Santé. 

C’est pourquoi aujourd’hui les psychomotriciens se mobilisent pour une totale reconnaissance de leur profession, de sa compétence et de son rôle primordial dans le service apporté à la population, que ce soit dans les domaines de l’éducation, de la prévention et du soin.

 

 

Suite au communiqué unitaire, les psychomotriciens se sont réunis massivement le 5 décembre à Paris et dans tous les DOM, pour protester contre l’immobilisme du gouvernement sur le dossier réingéniérie de la profession. Ils étaient 3000 dans les rues de Paris (selon la police), c’est un fait historique majeur pour la profession.

 

psy1.jpg

 


 

Les directeurs des Instituts de Formation ont participé à ce mouvement. Avec les étudiants et les professionnels, ils ont défilé entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et le Ministère de la Santé. 135 étudiants Lillois se sont également déplacés à Paris afin de laisser leurs empreintes. (Vidéo de leur préparatif à venir).

 

 

Pour conclure, cette vidéo résume simplement les revendications et l’ambiance de la manifestation. Une pétition circule sur internet, constituée de 18600 signataires issues de toutes professions.

 

 

 

Vous pouvez également consulter lCompte rendu de l’entretien avec le ministère

Vous trouverez plus de détails (articles de journaux, photos…) sur différents sites de psychomotriciens. La mobilisation ne fait que commencer !!!

 

Source:http://www.institutpsychomot-nord.com/mobilisation-des-psychomotriciens-pour-le-grade-master/



11/06/2016

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2193 autres membres