Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux interdits de promotion sociale ?

 Liberté et Promotion Sociale
 
NOUS.jpg
 
 
Nous, travailleurs sociaux libres approuvons cette démarche pouvant conduire à la reconnaissance au niveau Master des diplômes du travail social, car cela a pour effet de mettre en lumière toutes les incohérences du système et la partialité du pouvoir et de ses administrations à l'égard des travailleurs sociaux.

Revendiquer des droits pour un travailleur social est devenu anormal, mais lorsqu'il s'agit d'octroyer encore plus d'avantage à l'élite, personne ne s'offusque car nous croyons que c'est conforme.

Dans l'inconscient collectif et plus particulièrement chez les travailleurs sociaux, il parait impensable que le travailleur social puisse accéder au niveau Master. Quand bien même ce rehaussement de niveau serait légitime. Les travailleurs sociaux sont englués dans un carcan qui leur colle à la peau "la charité, la bienfaisance...", et le poids de l'histoire religieuse à l'origine de la plupart de ces professions.

Ce qui revient à dire que les travailleurs sociaux n'ont pas le droit ou bien s'interdisent toutes revendications pouvant les conduire à un mieux-être, respectant ainsi les préceptes du vœu de pauvreté...

Mais avons nous le même regard sur les professions du DROIT et de la SANTE ? dont l'origine provient également du religieux, comme les avocats, les magistrats, les notaires, les médecins, les infirmiers...? Ces professions qui permettent de vendre ses compétences intellectuelles ne pose pas de problèmes moraux à la société. La particularité pour exercer ces professions, il faut être titulaire d'un Master ou d'un doctorat.

Les travailleurs sociaux serait-ils moins nobles que les professionnels exerçant une profession juridique ou de santé ?

Il est fondamental pour les travailleurs sociaux de sortir de ce tunnel qui entrave leur liberté et les emprisonnent. Revendiquer le grade Master pour les diplômes du travail social (AS, ES, CESF, EJE, ETS) n'est pas déraisonnable comme certains peuvent le dirent. Tout comme la revalorisation des qualifications et des salaires des (AVS, ME, AMP, technicienne d'intervention sociale...) que TSL revendique, car tous ces professionnels  réalisent au quotidien un travail difficile, éprouvant et complexe, qui nécessite beaucoup d'attention, d'engagement, de compétence et de responsabilité...

Ces mêmes organisations continuent ainsi à exercer une pression psychologique et à nourrir un sentiment de culpabilité chez les travailleurs sociaux en leur interdisant l’accès à la promotion sociale.

Certaines institutions induisent ce paradoxe: dans les organismes de sécurité sociale par exemple, les travailleurs sociaux (AS, ES, CESF, EJE...) ne sont pas reconnus CADRE, toutefois, ils doivent voter aux collèges cadres pour les délégués du personnel, les syndicats... Mais pas de cotisations à la retraite des cadres ...) ça a le goût du cadre, la couleur du cadre, mais ce n'est pas du cadre : une galéjade.
 
Rejoignez les TSL en signant la pétition pour la revalorisation des qualifications des travailleurs sociaux, cliquer içi


26/08/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2077 autres membres