Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux protestent contre la refonte de leurs spécialités en un seul métier

Marseille : grande inquiétude chez les travailleurs sociaux

TSL comprend les inquiétudes des travailleurs sociaux sur la refonte des métiers proposé par le gouvernement, mais il existe d'autres options qui permettent le maintien des spécialités tout en créant un diplôme de travailleur social commun.

 

Si nous prenons comme exemple les études de médecine, il y un socle commun de connaissances théoriques pendant les premières années pour devenir, soit médecin généraliste, ou continuer ses études en choisissant de s'orienter vers une spécialisation, qui deviendra la profession qu'ils exerceront.

 

Nous pouvons également prendre l'exemple de la formation infirmière, qui après l'obtention du diplôme d'Etat, permet de se spécialiser vers ces professions (puéricultrice, sage-femme, anesthésiste, blog opératoire etc), à travers des formations débouchant sur des Masters  et Doctorats.

 

TSL a proposé au Haut Conseil du Travail Social (HCTS) et au gouvernement, un nouveau projet de ré-architecture des diplômes et des métiers du travail social et de l'intervention sociale,  qui valorise l'ensemble de la filière de formation.

 

La particularité de cette ré-architecture repose sur un diplôme de travailleur social, tout en gardant et en respectant la spécialité des métiers ( AS, ES, CESF, EJE, ETS).  Ainsi, la formation serait organisée sur quatre années d'études et non trois, afin d'obtenir la reconnaissance du grade Master. Prenez connaissance du projet proposé par TSL, en cliquant sur : Ré-architecture des métiers

 

Voici un article avec une vidéo diffusée sur France 3, à propos des travailleurs sociaux inquiets d'une refonte de leurs métiers

Les travailleurs sociaux protestent contre la refonte de leurs spécialités en un seul métier, voulue par le gouvernement.

Marseille : grande inquiétude chez les travailleurs sociaux

 

Publié le

 

Provence.jpg

Ghislaine Milliet

 

A l'appel de la CGT, les travailleurs sociaux sont descendus dans la rue ce matin. Ils protestent contre la refonte de leurs spécialités en un seul métier, voulue par le gouvernement. 

 

Près de 1000  travailleurs sociaux exercent leur profession dans les Bouches-du-Rhône. Ce matin, sous la bannière de la CGT, ils ont montré leur colère face à la volonté du gouvernement de supprimer les spécificités de leur profession, pour n'en faire qu'un métier. 

 

Le département des Bouches-du-Rhône compte le quartier et la ville les plus pauvres de France.


"Le lien social est indispensable, il se fait à travers la diversité des métiers du travail social"

 

explique l'une des manifestantes. 


Il existe cinq catégories dans le travail social :
- assistante sociale
- conseillère sociale
- éducateur spécialisé
- éducateur auprès des jeunes enfants
- éducateur technique

Le projet gouvernemental voudrait n'établir plus qu'une seule fonction.


Le département des Bouches-du-Rhône compte le quartier et la ville les plus pauvres de France.

 

Les travailleurs sociaux sont dans la rue à Marseille. Ils dénoncent la volonté du gouvernement de refondre leurs spécialités en un seul métier

 

 

l
Colère des travailleurs sociaux

 

 France 3 Provence  -  Claire Lacroix, Gilles Guérin

 

Source ://m.france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/marseille-grande-inquietude-chez-les-travailleurs-sociaux-1081121.html

 

Pétition TSL : pour la revalorisation des qualifications et des statuts professionnels, merci de signer la pétition, cliquer sur le lien : //www.petitions24.net/reconnaissance_master



30/10/2016

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2129 autres membres