Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Nouvel arrêté ministériel : Homologation des diplômes du travail social au niveau II mais sans rétroactivité

Mars 2017 : le gouvernement homologue au RNCP, les diplômes du travail social, au niveau II par arrêté ministériel, mais sans rétroactivité

 

 

La non rétroactivité pour les travailleurs sociaux déjà diplômés publié le 27 mars 2017 au JO par un arrêté du gouvernement Hollande Président et Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, suscite la colère des professionnels. TSL et les travailleurs sociaux proposent à l'intersyndical ( CGT, CFDT, FSU, SUD Santé, FO, UNSA et tous les autres syndicats), de déposer un piquet de grève national avant le 15 avril 2017, pour l'organisation d'une manifestation nationale sur Paris et dans toutes les villes. Faisons entendre nos revendication et notre colère pendant cette élection présidentielle.

 

 

Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles (RNCP)

 

On savait ce gouvernement socialiste lâche (Ségolène Neuville et Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé), mais ce coup violent d'une tromperie sans commune mesure qu'il porte à environ un million de professionnel du travail social (assistant social, éducateur spécialisé, conseiller en économie sociale et familiale, éducateur technique spécialisé, éducateur de jeunes enfants) est terrible.

Ségolène Neuville nous indique que cette reconnaissance concernerait les diplômes rénovés pour la rentrée 2018, sans être rétroactive : ne seront donc concernés que les professionnels ayant achevé leur formation en 2021.

 

Une trahison de plus avec un non respect des engagements, car effet, le gouvernement c'était engagé a attribuer le grade licence universitaire avec le passage en catégorie des travailleurs sociaux de la fonction publique (assistant de service social, éducateur spécialisé, conseiller en économie sociale et familiale, éducateur de jeunes enfants, éducateur technique spécialisé) dés 2018 et non en 2021.

 

C'est donc environ un million de travailleurs sociaux qui vont rester sur le carreau avec leur diplôme reconnu au niveau baccalauréat. Dans le système européen du processus de Bologne créé pour l'harmonisation des diplômes au niveau (Licence-Master-Doctorat) le niveau bac+2 n'existe pas. Tandis que les autres travailleurs sociaux qui seront diplômés en 2021, seront reconnus au niveau II du RNCP, c'est-à-dire au niveau licence-Master1. Mais quelle injustice, car tous ces diplômes d'Etat ont été évalué à minima au niveau de la licence (bac+3) !

 

C'est le silence radio au Haut Conseil du Travail Social (HCTS). Pas une mouche qui vole, pas une seule contestation. Mme Brigitte Bourguignon est députée socialiste et présidente de ce HCTS, avec le concours des membres de la CPC et de l'UNAFORIS, auraient-ils réussit à convaincre tous les autres membres de ce HCTS à la méditation silencieuse et contemplative ?  Il semblerait que seul l'ONES s'est indigné !

 

Toutes ces prétendues avancées pour le travail social et les professionnels qui attendaient tant cette reconnaissance, n'étaient en fait qu'une comédie, une grande mascarade dont le seul objectif était de gagner du temps en abusant de la confiance des travailleurs sociaux, des organisations syndicales, des collectifs et associations professionnelles.

 

TSL (travailleurs sociaux libres) rappelle que nos diplômes d'Etat du travail social (AS, ES, CESF, EJE, ETS, DEFA) sont de niveau bac+4 organisés sur trois années de formation post bac. C'est pourquoi nous demandons à Mme Ségolène Neuville et à Mme Marisol Touraine qu'elles prennent immédiatement les mesures qui s'imposent pour inscrire expressément la rétroactivité du passage en niveau II au RNCP pour tous les métiers concernés au niveau Master1, merci de signer la pétition cliquer içi.

 

Mais derrière cette arnaque de la reconnaissance professionnelle, il y a la responsabilité de François Hollande, Emmanuel Valls, Jean-Marc Ayrault, qui déjà en 2012 avait trahi leurs paroles et leurs engagements vis à vis des travailleurs sociaux, pour la reconnaissance de leur diplômes au niveau licence et master et le passage en catégorie A dans la fonction publique avec son extension dans le secteur privé.

 

Mme Marisol Touraine et Ségolène Neuville ont déjà annoncé leur intention de soutenir politiquement Emmanuel Macron, le millionnaire (banquier de Rothschild qui gagne plus de trois millions d'euros annuel), comme la majorité des ministres et des parlementaires socialistes l'ont déjà fait. Le parti politique En marche de Macron n'est en fait qu'une extension du parti socialiste, où ce sont le capitalisme et l'ultralibéralisme qui compte désormais, au détriment de la solidarité et de l'humain. Tous ces élus politiques ont fait le choix de sacrifier le travail social en déqualifiant les professionnels au profit d'autres professionnels pour ainsi créer la division au sein des étudiants et des différentes familles de métier.

 

Travailleurs sociaux il nous faut riposter contre cette caste et ses oligarques qui nous dominent en votant contre le PS de Macron, contre Fillon et le FN (c'est à vrai dire la même famille qui partage les mêmes idées). Pour sortir de ces magouilles politiciennes qui n'ont que pour unique objectif le bradage de nos diplômes et la privation  de la reconnaissance légitime et professionnelle. Il existe fort heureusement un arc en ciel dans le malheur que nous a préparé le PS et les autres partis politiques. C'est pourquoi TSL vous invitent à soutenir et à voter Jean Luc Mélenchon sur JLM2017 et le programme l'avenir en commun pour cette présidentielle de 2017 facebook melenchon.

 

En effet, c'est le seul candidat qui reconnaitra nos diplômes et nos revendications car le Social et la Santé sont essentiels pour cet homme politique qui a un profond respect pour les valeurs et les engagements. Tous ces puissants dirigeants nous soumettent et nous humilient depuis maintenant 50 ans, et d'un revers de main balaie nos revendications, nos luttes et tant de souffrance. Ils ne respectent rien, ils n'ont aucune dignité ! Ils ne connaissent que la malhonnêteté, le mépris, le profit et les combines. Ne laissons pas ce combat que nous menons depuis tant d'année s'effacer mes amis travailleurs sociaux, car c'est ensemble et unis que nous avons réussi en 2011 à faire plier tous ces dirigeants politiques sans honneur et sans valeur. Nous pouvons le refaire, nous devons réagir et vite car après, cela sera sans doute trop tard.

Travailleurs sociaux, contactez vos organisations syndicales, vos délégués du personnels pour leur proposer d'organiser une grande manifestation nationale en déposant un piquet de grève, pour unir nos forces afin de préparer la riposte d'une mobilisation nationale pour la défense de nos droits, de nos diplômes, de nos qualifications et de nos métiers.

 

Mobilisation nationale, une démonstration de force s'impose : vendredi 14 avril tous à Paris

Travailleurs sociaux de la fonction publique et du secteur privé et associatif vous êtes tous concernés 

TSL lance un appel à la mobilisation nationale (Public-Privé). Nous proposons à toutes les organisations syndicales et professionnelles et à tous les travailleurs sociaux une grande manifestation le vendredi 14 avril à Paris, à 14 heures devant le ministère des affaires sociales et de la santé, pour que la rétroactivité soit étendu à tous les métiers concernés. Nous demandons à toutes les organisations syndicales et professionnelles, à tous les collectifs de soutenir activement tous les travailleurs sociaux en lutte et de descendre dans la rue pour manifester leur colère et exiger la reconnaissance professionnelle que tous nous méritons, pour ceux et celles qui ne peuvent pas venir à Paris, nous les invitons a organiser une manifestation dans leur ville devant leur préfecture.

 

Exigeons pour nos diplômes le grade Licence/Master1 universitaire dés 2018 pour tous les professionnels diplômés (AS, ES, CESF, EJE, ETS) quelque soit la date d'obtention de leur diplômes d'Etat, et exigeons également le passage officiel en catégorie A (grade attaché) dans la fonction publique avec son extension dans le secteur privé et associatif dés janvier 2018 pour tous les métiers concernés.

 

Toutes vos initiatives par milliers pendant cette élection présidentielle seront médiatisées. Profitons en pour faire entendre notre voix, notre indignation, notre colère et nos revendications.

 

Prenez connaissance de la décision du comité des travailleurs sociaux : Boycott des stagiaires en 2018 si pas de rétroactivité, pas de diplômés bac+3 en 2021, cliquer içi

 

 

Bac+3.jpg

 

 

Publication de l'Arrêté du 27 mars 2017 paru au JO 

 

Arrêté.jpg

 

 

 

C'est en nous rassemblant que nous vaincrons !

 

Le rassemblement de tous les métiers est important, et particulièrement les ME, TISF, animateur, AVS et tous les autres avec les ES, AS, CESF, EJE, ETS.

La raison est simple, plus les diplômes ES, AS, CESF, EJE, ETS seront valorisés, cela permettra de relever le niveau de qualification de tous les autres métiers . C'est en tout cas un axe fort de combat sur lequel les syndicats et les travailleurs sociaux, les collectifs, les associations pourront prendre appuie. Il y a encore de l'espoir, le combat a été déplacé volontairement par le gouvernement pour diviser les travailleurs sociaux en n'accordant que le niveau bac+3 aux futurs diplômés en 2021, pour les autres ça va être la grande galère.mais une fois de plus ce gouvernement ne respecte pas ses engagements car il c'était engagé a attribuer le grade licence universitaire avec le passage en catégorie A des travailleurs sociaux dans la fonction publique (ES, AS, CESF, EJE, ETS) dés 2018 et non en 2021.

 

Nous devons prendre nos responsabilités et orienter cette lutte pour que soit étendu la reconnaissance bac+3 à tous les autres travailleurs sociaux qui ont obtenu leur diplôme d'Etat avant 2021. TSL milite et revendique la reconnaissance master1 parce que nos diplômes sont de ce niveau, mais nous défendrons et nous nous battrons pour obtenir l’extension du niveau licence et le grade licence universitaire pour tous ceux et celles qui sont déjà diplômés.

 

Ce gouvernement va exploser en avril 2017, c'est aux travailleurs sociaux de montrer au futur président de la république que nous ne lâcheront rien, il est donc fondamental de se rassembler et de se mobiliser au niveau national avant le 15 avril pour montrer notre détermination et notre force. Ce n'est que comme cela que nous nous ferons entendre, et là, les médias parleront des revendications et de la colère des travailleurs sociaux. Nous sommes en période électorale, c'est la dernière ligne droite, si nous ne saisissons pas cette opportunité, nous allons nous en mordre les doigts. Il faut rappeler à tous les candidats de cette présidentielle, qu'ils doivent composer avec les travailleurs sociaux. Les ES, AS, CESF, EJE, ETS, représentent presque 1 million de votant, en ajoutant, les ME, TISF, AVS, animateur etc, nous sommes plus de 3 millions de travailleurs sociaux qui votent. Nous sommes donc une vraie force politique et nous pouvons faire bouger et imposer nos revendications, mais c'est à la condition que nous soyons dés maintenant dans l'action de mobilisation pour manifester.

 

Nous avons accompli cette exploit en 2011, nous pouvons encore faire mieux dés maintenant. TSL vous demande de contacter vos syndicats, vos délégués du personnels pour organiser cette mobilisation et cette manifestation nationale (un journée ou une demi journée de grève), les textes de loi sur la grève le permettent. Un piquet de grève national ou locale peut-être déposé en 48 heures.

Cette mobilisation nationale que TSL propose est urgente et aura un impact positif sur toutes nos revendications après la présidentielle pour renégocier avec le futur président et son gouvernement, à la condition que les organisations syndicales soutiennent ce projet de manifestation nationale par le dépôt d'un piquet de grève qui est essentiel !

A tous les travailleurs sociaux contactez vos organisations syndicales et vos délégués du personnels et vérifier auprès d'eux en insistant sur l'importance d'organiser une grève le 14 avril 2017.

 

Merci pour tous ce que vous allez faire , toutes vos initiatives pour qu'une manifestation nationale partout puisse avoir lieu ou bien uniquement concentré sur Paris. La balle est dans votre camps. Tous les syndicats sont informés à travers cet article de TSL que nous proposons une mobilisation nationale avec une demande de dépôt d'un piquet de grève, mais ils est essentiel que tous les travailleurs sociaux insistent fortement auprès de leurs syndicats et de leurs délégués de déposer un piquet de grève pour une journée avec un parcours sur Paris et dans toutes les autres villes si possible. Ou bien uniquement ce concentrer sur Paris c'est à voir !

 

Des collègues ont-ils contacté leurs syndicats ? les associations professionnelles du travail social ? pour avoir leur soutien avec la publication d'un article sur leur site et dans la presse pour la manifestation que nous souhaitons voir organisée avant avant 15 avril 2017 ? TSL est lu par des milliers de professionnels et d'étudiants, donc nous pouvons espérer que cet article sera relayer et partager largement pour porter à la connaissance de tous, de notre volonté de nous mobiliser, et de la colère qui nous anime suite à cette injustice flagrante d'une décision honteuse du gouvernement contre les travailleurs sociaux. Nous devons répondre à cette attaque avec force et intelligence dans le respect des lois. Nous sommes persuadé que nous allons renverser le cours des événements, et que cette décision arbitraire sera annulée si nous sommes tous solidaire ensemble dans la rue à manifester par milliers à Paris...

 

Exigeons du gouvernement le respect des engagements par la reconnaissance pour nos diplômes du grade Licence universitaire et Master1 dés 2018 pour tous les professionnels diplômés (AS, ES, CESF, EJE, ETS) et quelque soit la date d'obtention de leur diplômes d'Etat, et exigeons également comme c'était prévu le passage officiel en catégorie A (grade attaché) dans la fonction publique avec son extension dans le secteur privé et associatif dés janvier 2018 pour tous les métiers concernés.

 

 

Prenez connaissance du communiqué honteux de l'ANAS sur la non rétroactivité des diplômes pour les 950 mille professionnels diplômés (AS, ES, CESF, EJE, ETS) cliquer içi

 

TSL

 



31/03/2017

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2127 autres membres