Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Re-architecture des métiers du social : La trahison de l'UNAFORIS

Ré-architecture des métiers du social : La trahison de l'UNAFORIS

 

Voici la composition des membres du Conseil d'administration (CA) de l'UNAFORIS, une belle brochette épicée de sauce à la oligarque

 

Toutes ces personnalités qui compose le CA de l'UNAFORIS, ont pour certains d'entre eux plusieurs casquettes (professeur à l'université, élus politiques etc) !

 

Comme vous pourrez l'observer, les têtes pensantes de l'UNAFORIS, prennent des décisions sur l'avenir des métiers du travail social, sans consulter les professionnels de terrain (assistantes sociales, éducateurs spécialisés, conseiller en économie sociales et familiales, éducateurs de jeunes enfants, éducateurs techniques spécialisés...).

 

Ainsi, ce sont toujours ces mêmes membres qui évaluent la valeur donc le niveau pour nos diplômes en travail social. Quelques membres de l'UNAFORIS reconnaissent publiquement que les diplômes AS, ES, CESF, EJE, ETS, sont équivalents au grade universitaire Master. Les autres membres de l'UNAFORIS partagent le même avis sur le niveau Master, mais ont décidé malgré tout de rester sur un positionnement au niveau bac+3. Auparavant ils étaient tous d'accord sur le maintient de ces diplômes au niveau bac+2.

 

Pourquoi ? Concurrence avec les diplômes de l'université, raison financière et raison politique. Tout cela au détriment des étudiants et des professionnels en travail social.

 

Que peuvent faire les travailleurs sociaux ? Faire barrage à l'UNAFORIS qui est complice avec le gouvernement pour déqualifier nos diplômes et nos métiers, en proposant une ré-architecure des métiers du social au rabais. Cette ré-architecture s'attaque à toutes les filières et niveaux de formation des métiers du travail social. Une vrai casse du travail social.

 

Nous pouvons nous opposer aux décisions des membres de l'UNAFORIS, qui desservent les intérêts des travailleurs sociaux, en nous mobilisant et en rejetant massivement les propositions de cette organisme placé sous la tutelle de l'Etat, qui seront remis à la ministre des affaires sociales le 15 décembre 2014.

 

C'est pourquoi le 12 décembre 2014, il est impératif que tous les étudiants et professionnels en travail social manifestent, cliquer  içi , partout en France et dans les DOM-TOM, pour montrer au gouvernement, que les travailleurs sociaux disent NON, STOP à la casse des métiers et des diplômes. Mais après le 12 décembre, le combat ne sera pas terminé, les travailleurs sociaux devront rester mobiliser pour ne pas être dévorer.

 

Exigeons la revalorisation des métiers et du niveau des diplômes, en commençant par attribuer le grade licence et Master aux CESF, ES, AS, EJE, ETS. Rejetons le Bachelor, ce diplôme qui n'a aucune valeur en France et qui n'est pas reconnu par l'éducation nationale.

 

Le gouvernement a trompé les travailleurs sociaux en utilisant l'UNAFORIS et la mascarade des états généraux, pour nous faire avaler la pilule du NES (nouvelle espace statutaire) une sous catégorie B pour les travailleurs sociaux de la fonction publique, qui a pour conséquence de faire perdre 33 000€ sur la carrière des assistants socio-éducatifs. Maintenant le nouvel objectif du  gouvernement passe par la ré-architecture des métiers du social, donc une refondation des formations en les rabotant par le bas.

 

Comment aider TSL a lutter contre cette trahison du gouvernement ? Par votre signature à notre pétition qui atteint 11 300 signatures. Merci pour votre soutien, cliquer içi

 

Pour un meilleur confort de lecture, cliquer sur l'image

UNAFORIS 34.jpg.

Source :

http://www.unaforis.eu/presentation/unaforis_conseil_administration_070314.pdf



10/12/2014

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2193 autres membres