Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Réponse du ministère sur le niveau II pour les diplômes en travail social

Réponse du ministère sur le niveau II (bac+3/4) pour les diplômes en travail social

 

Logo ministère sociale.JPG
 

Voici la réponse du ministère des affaires sociales et de la santé à Patrick Guichard, fondateur du collectif national "les travailleurs sociaux libres", concernant notre demande d'homologation au niveau II (bac+3/4) au RNCP (répertoire nationale des certifications professionnelles) pour nos diplômes du travail social (assistante de service social, éducateurs, Conseiller ESF...).

 

Vous constaterez que le ministère et le gouvernement affirment que nos diplômes ont été mis à la même hauteur que les licences universitaires par la mise en crédit de 180 ECTS. Pour prendre connaissance des arrêtés bac+3 (180 ECTS) publiés au Journal Officiel de la République Française le 25 août 2011, cliquez içi.

 

Le gouvernement ne s'oppose pas à cette homologation au niveau II, qui permet de changer de statut par le passage en catégorie A dans la fonction publique et qui donne de facto le statut cadre pour les travailleurs sociaux du secteur privé, mais il y a toujours un "mais" avec les politiciens et les financiers. Le gouvernement joue donc la montre et gagne du temps, l'argument présenté est qu'il faut tenir compte de la situation budgétaire du pays pour que celui-ci se prononce sur l'effectivité d'un reclassement au niveau II des diplômes professionnels en travail social.

 

Paradoxalement, le gouvernement pinaille pour accorder le grade Master pour les diplômes en travail social (assistante sociale, éducateur spécialisé, CESF, EJE, ETS) et la catégorie A ainsi que le statut cadre pour le privé !!! L'augmentation des salaires pour toutes les filières du travail social avec une revalorisation des métiers, c'est une goutte d'eau comparé à tous cet argent (35 milliards) distribué gratuitement par le gouvernement aux riches, aux grands patrons... Et là bien sur, étrangement, la situation budgétaire du pays prend un tout autre sens quand il s'agit de donner l'argent du peuple au monde de la finance (banques, multinationales, grandes entreprises, pouvoirs politiques...). 

 

Le gouvernement a-il oublié que cela fait 50 ans que des économies sont faites sur le dos des travailleurs sociaux ? (gel des salaires, prime aux rabais comparé aux autres corps professionnels, pas d'évolution de carrière, dévalorisation des métiers, casse du travail social etc). La demande du passage en catégorie A et du grade licence universitaire est une revendication légitime qui date de 1970 ! Les travailleurs sociaux sont pris pour des guignols !

 

Le Président de la république, François Hollande avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, depuis leur entrée au pouvoir en 2012, ont pris la décision de faire des cadeaux fiscaux aux grands patrons. C'est donc 35 milliards qui ont été donné gratuitement depuis 2012 au patronat par Hollande, sans aucune contre partie, et pendant ce temps on tape sur les travailleurs sociaux, de qui se moque-on ?

 

Par ailleurs, nous rappelons que le NES (nouvel espace statutaire) de la catégorie B imposé par le gouvernement aux travailleurs sociaux, a pour conséquence de faire perdre 33 000€ de salaire sur la carrière des assistants socio-éducatifs en comparaison avec l'ancienne catégorie B.

 

En aucun cas le NES est favorable aux professionnels, c'est plutôt une régression statutaire et salariale sans commune mesure. Augmentation du point d'indice nous dit le gouvernement ?

C'est un mensonge grossier avec des grilles d'indices retoquées au rabais pour le NES par le gouvernement, qui c'est traduit par la publication le 10 juin 2013 des décrets assassins, cliquez içi, dont le but est de bloquer les travailleurs sociaux dans leurs revendications légitimes de passer en catégorie A.

 

Ce que les assistants socio-éducatifs des trois fonctions publiques (Etat, Territorial, hospitalière) exigent c'est d'être intégrés dans le cadre d'emploi du grade des attachés de catégorie A.

 

Sur la catégorie A et le travail social, un rapport d'étude à été menée par Monsieur Bernard Pêcheur, président de la section de l’administration du Conseil d’État, une mission de réflexion sur la fonction publique, les conclusions ont été remise le 4 novembre 2013 au Premier ministre, en présence de Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l’État, de la décentralisation et de la fonction publique...

 

Ce rapport  a été présenté le 7 novembre 2013 aux organisations syndicales et aux employeurs publics par la ministre de la réforme de l’État, de la décentralisation et de la fonction publique, dans le cadre de l’agenda social du gouvernement pour la fonction publique. Les orientations retenues par le Gouvernement ainsi que le calendrier de travail ont été présentés aux organisations syndicales, par la ministre, le 9 décembre 2013.

 

Le gouvernement doit prendre une décision, qui se fera en concertation étroite avec les représentants des personnels dans le cadre de l'agenda social. Pour consulter le rapport pécheur sur l'avenir de la fonction publique, cliquez içi.

 

Travailleurs sociaux ! La lutte est longue pour obtenir la reconnaissance de nos revendications, mais nous ne lâcherons rien ! Continuons à mettre la pression sur le gouvernement et les partenaires sociaux ( syndicats, UNAFORIS, associations professionnelles en travail social...). Tous vos efforts seront récompensés, votre lutte doit s’intensifier afin que le gouvernement et les partenaires sociaux comprennent que jamais vous n'abandonnerez, jamais vous n'abdiquerez. Votre détermination, votre volonté et votre courage dans ce combat juste et légitime fait honneur au travail social.

 

Vous savez que TSL est très engagé pour vous défendre auprès du gouvernement depuis 2011. Nous sommes présents partout ou nous pensons pouvoir exercer efficacement un moyen de pression fort pour faire entendre votre voix. Notre singularité constitue notre force et nos messages sont comme des épées affutées contre ceux et celles qui vous mentent, vous méprisent, vous bradent en vous vendant comme une marchandise vulgaire sans importance.

 

Travailleurs sociaux et étudiants en travail social ! Faites entendre votre voix et vos arguments, ne laissez pas les autres (ministère, gouvernement, pouvoirs publics, élus, partenaires sociaux décidez pour vous, car l'enjeu pour nos diplômes et l'avenir de nos professions et du travail social est bien trop grand. C'est pourquoi il est crucial que vous participiez aux assises territoriales du travail social.

 

Que vous soyez pour la licence ou master1 ou bien les deux, n'hésitez plus inscrivez-vous, il n'est pas trop tard ! Contactez par Tel/Email monsieur Frédéric MUSSO chargé de mission au bureau des profession sociales de la DGCS, les coordonnées sont affichées sur la lettre de la DGCS.

 

Rejoignez les TSL en lutte pour la reconnaissance des diplômes au grade universitaire Master avec la catégorie A et le statut cadre pour le privé. Pour devenir encore plus fort, diffusez notre message et nos revendications à toutes vos connaissances et à tous vos réseaux. Merci de signer la pétition, cliquez içi

 

Cliquer sur l'image pour un meilleur confort de lecture

Ministère.jpg

Ministère 1 001.jpg



17/02/2014

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2083 autres membres