Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

AVOCAT

PROFESSION : AVOCAT

 

 

Avocat (Visuel) 

L'avocat représente et défend devant un tribunal des particuliers, des entreprises ou des collectivités. Il peut s'agir d'affaires civiles ( divorces, successions, litiges...) ou pénales (délits, vols, crimes...). Il est sollicité par les entreprises en tant que conseil.

Description métier

Sa fonction fascine. Tout comme son art du discours et son goût prononcé pour la théâtralité. L’avocat exerce un métier “culte”, au même titre que le pompier, ou l’instit. En général, on distingue trois catégories d’avocats : les avocats d’affaires, dont les clients sont des entreprises ; les pénalistes, qui défendent notamment les auteurs présumés de crimes ou délits et les spécialistes des affaires civiles (divorces, successions…).

Mais la plupart des jeunes avocats touchent un peu à tout et plaident aussi bien pour les particuliers que pour les sociétés. Et si l’image de l’homme de loi, en toge noire, défendant avec hargne la veuve et l’orphelin suscite toujours de nombreuses vocations, les avocats pénalistes sont ceux qui gagnent le plus mal leur vie – exception faite de quelques “ténors du barreau” !

À l’inverse, depuis quelques années, le droit des affaires offre de bons débouchés. De même, le droit de la sécurité sociale, le droit des retraites ou le droit des brevets sont des niches très porteuses. L’avocat peut ouvrir son propre cabinet, être collaborateur ou salarié. Dans ce dernier cas, il n’a pas le statut de professionnel libéral et ne peut pas développer sa clientèle personnelle.

Ses compétences : défendre, aider, conseiller.

 

Les avocats sont de plus en plus spécialisés. Les avocats de proximité, qui règlent les problèmes de la vie quotidienne (droit de la famille, droit du travail...), restent de loin les plus nombreux. Mais c’est le droit des affaires et le conseil aux entreprises qui est aujourd’hui le créneau le plus porteur.

 

Les sociétés qui n’ont pas de service juridique font régulièrement appel à des avocats extérieurs pour régler les affaires juridiques courantes, commerciales ou financières. Même si elles disposent de juristes en interne, elles peuvent solliciter un avocat pour régler des problèmes plus complexes.

 

L’avocat exerce souvent plusieurs fonctions (conseil juridique et défense).

Le conseil juridique s'exerce surtout auprès des entreprises (multinationales, banques, assurances). L’objectif est souvent d'éviter les risques de procès préjudiciables à l'entreprise. En cas de litige, l'avocat assure le rôle de médiateur, cherchant à concilier les parties adverses.

 

Lorsqu’il s’agit de défense, l’avocat rencontre plusieurs fois son client avant le procès, constitue son dossier et rédige les pièces nécessaires à la défense. Il assiste les inculpés chez le juge d'instruction pour veiller au respect de leurs droits, ainsi qu'à l'audition des témoins et aux expertises. Lors du procès, il soutient la cause de son client par ses interventions et une plaidoirie finale.

 

Pour exercer, l'avocat doit être inscrit à un barreau (ensemble des avocats rattachés à un tribunal de grande instance).

Grande capacité de travail, esprit de synthèse, qualités oratoires sont des atouts indispensable pour exercer ce métier.

Études / Formation

Les futurs avocats se préparent à leur métier dans l'un des centres régionaux de formation professionnelle pour avocat (CRFPA). Les CRFPA sont accessibles sur examen très sélectif aux étudiants en droit de niveau master (ba+5) (pas plus de 3 présentations). L'examen est organisé par plusieurs universités. Il peut se préparer au sein des instituts d'études judiciaires (IEJ).

 

Secteur Droit
Niveau d’études minimal Bac +7
Bac conseillé L, ES, S
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant Honoraires

 

Après un Master de Droit et la réussite au concours d'entrée du (CAPA) formation d'avocat. La formation dure 18 mois et s'organise selon 3 modules :
- formation de 6 mois en CRFPA,
- module de 6 à 8 mois consacréà un projet pédagogique spécialisé,
- stage de 6 mois dans un cabinet d'avocat à l'issue duquel on passe le certificat d'aptitude à la profession d'avocat. Il faut ensuite s'inscrire au barreau.

La spécialisation (droit des affaires, droit communautaire, etc.) est souvent nécessaire en raison de la complexité des lois, de l'importance accrue des contrats, de l'élargissement de l'espace européen et de l'apparition de droits nouveaux (droit de la consommation, de l'informatique, de l'environnement...).

Évolutions

A la sortie de leur stage, trois options s’offrent aux jeunes diplômés : se faire recruter comme salarié, devenir collaborateur d’un cabinet (en ayant la possibilité de développer sa propre clientèle) ou ouvrir d’emblée son propre cabinet (cas peu fréquent). De nombreux avocats se spécialisent dans un domaine précis.

Salaires

En début de carrière, un avocat gagne entre 1 800 et 2 700 € brut par mois.

Ensuite, les rémunérations varient en fonction de la situation. Le revenu moyen mensuel dans la profession serait aux alentours de 5 000 € net. Mais on compte évidemment de très fortes disparités comme certains avocats qui perçoives jusqu'à

50 000 € mensuel voire plus.



23/01/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2850 autres membres