Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Blanchiment d'argent : scandale à la Mairie de Paris

Politique, l'argent de la drogue

 

Corruption et scandale à la Mairie de Paris : une élue Europe-Ecologie Les Verts fait partie des 17 personnes interpellées dans le cadre d'une affaire de blanchiment de fonds liés à un trafic de drogue.

 

Les TSL ne feront aucun commentaire...

 

Voici l'article !

 

Journal la Dépêche.fr - Publie le 13 novembre 2012

Mise en examen pour blanchiment d'argent de la drogue, l'élue parisienne se dit innocente

 

Scandale à la Mairie de Paris. Une élue Europe-Ecologie Les Verts fait partie des 17 personnes interpellées dans le cadre d'une affaire de blanchiment de fonds liés à un trafic de drogue, comme l'a indiqué une source proche du dossier, confirmant ainsi une information d'Europe 1 ce vendredi.

 

Le démantèlement de ce réseau, en France et en Suisse, a permis de mettre au jour un trafic élevé à plusieurs millions d'euros en espèces et biens de valeur. Une perquisition au domicile de l'élue parisienne Florence Lamblin, adjointe au maire du XIIIème arrondissement, a mené les enquêteurs à la découverte de sommes en liquide. Le montant total des perquisitions menées chez les différents suspects s'élève à 400 000 euros.

 

L'enquête avait été lancée en février dernier et avait permis de cibler un réseau d'importation de cannabis entre le Maroc, l'Espagne et la région parisienne. Ce réseau avait déjà importé plus de huit tonnes de cannabis à cette époque et le produit de ce trafic était blanchi via "une machinerie complexe", selon le parquet.

"Je n'y suis pour rien"

"Les principaux protagonistes suspectés d'avoir organisé ce réseau sont des citoyens suisses de Genève et français de Paris, appartenant à la même famille d'origine juive marocaine", avait précisé le ministère public genevois.

 

Au total, neuf personnes ont été mises en examen pour blanchiment en bande organisée et association de malfaiteurs. Huit d'entre elles, dont l'élue Florence Lamblin, adjointe au maire du XIIIe arrondissement de Paris, sont placées sous contrôle judiciaire avec un cautionnement allant de 80 000 à un million d'euros, selon une source judiciaire.

 

De son côté, Florence Lamblin clame son innocence et a assuré à Yves Contassot, élu EELV, qu'elle n'y était "absolument pour rien". Celui-ci décrit la jeune femme mise en cause comme une personne "très réservée, très discrète".

"Instrumentalisation politique"

L'écologiste a également dénoncé une "tentative d'instrumentalisation politique" après la divulgation du nom de Florence Lamblin dans ce dossier. "C'est la seule dont le nom est jeté en pâture. C'est un peu étonnant que son nom sorte aussi rapidement alors qu'aucun autre nom (parmi les mis en examen) n'a été publié. Ce n'est pas totalement le fruit du hasard, d'autant plus qu'on a vu quasi instantanément des réactions de la droite et de l'extrême droite. On essaye de faire croire que c'est lié à nos positions sur la libéralisation du cannabis, alors que ces deux problèmes n'ont strictement rien à voir."

 

L'entourage du maire du XIIIème arrondissement de Paris annonce quant à lui que Florence Lamblin a accepté de démissionner de ses fonctions.

 

Source :

http://www.ladepeche.fr/article/2012/10/13/1463842-paris-une-elue-eelv-mise-en-examen-pour-blanchiment-d-argent-de-la-drogue.html



24/11/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2395 autres membres