Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Communiqué : Pour le combat de la reconnaissance

Filière sociale : Pour le combat de la reconnaissance

 

Communiqué : Travailleurs sociaux libres

 

 

 Filière sociale : Pour le combat de la reconnaissance

 

16 avril 2012

 

Communiqué des travailleurs sociaux libres


Les TSL constatent que malheureusement, les organisations syndicales sont impuissantes à faire reconnaitre nos droits légitimes auprès du gouvernement représenté par le CSFP (conseil supèrieur de la fonction publique), pour l'obtention du grade Master1 pour les diplômes du travail social (DEASS, DEES...) ainsi que le passage en catégorie cadre A pour les travailleurs sociaux de la fonction publique, transposable dans le secteur privé.

 

Face à l'autisme du gouvernement, et le passage en force des décrets pour maintenir les travailleurs sociaux en catégorie B, en les intégrant dans le NES (nouvel espace statutaire). Les TSL ne peuvent rester les bras croisés. Nous devons agir vite avant qu'il ne soit trop tard.

 

Assumons nos responsabités par la prise d'initiative, notre avenir dépend de nos actions !

 

Afin de donner plus de force à certaines actions des organisations syndicales auprès du gouvernement, les travailleurs sociaux libres vous proposent en parallèle, d’adresser la motion suivante au

 

Ministre de la Fonction Publique,

101, rue de Grenelle,

BP 10445, 75327 Paris Cedex 07


« Nous, travailleurs sociaux de (lieu-service) nous exigeons la catégorie A qui nous a été promise avec la création du classement indiciaire (ou CII) en 1991 pour tous les personnels de la filière sociale (Assistant-es sociaux/sociales, éducateurs-trices spécialisé-es, éducateurs-trices techniques spécialisé-es, éducateurs-trices de jeunes enfants, Conseillèr-es en Economie Sociale et Familiale, Défasiens-sienes).


Nous rejetons vos projets de décrets qui nous enferment dans le nouvel espace statutaire du B et nient nos formations intensives équivalent à bac+4 alors que notre gouvernement reconnaît en partie cette équivalence au niveau européen (niveau II français, niveau 6 européen, 180 ECTS) dans le cadre d’un décret du 14 septembre 2011. Nous exigeons 240 ECTS pour nos formations, conforme au processus de Bologne et à ces exigences.


Nous soutenons le collectif les travailleurs sociaux libres, dans leurs exigences de reconnaissance en catégorie A pour la filière sociale et en A+ pour les corps d’encadrement. »


  

 




16/04/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3077 autres membres