Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Coupure budgétaire : Appel du président, sauvons la prévention spécialisée en Seine-Maritime

Les éducateurs spécialisés de Seine-Maritime inquiets après la baisse des crédits

 

Prévention spécialisée : La dotation globale pour la prévention spécialisée (on passerait de 6 874 2O8 € en 2012 à 3 462 237 € en 2013 !!!!). Cette diminution de 50% du budget de toutes ces associations va avoir pour conséquence immédiate et mathématique le licenciement de 80 à 100 éducateurs de prévention spécialisée.Sur le Budget 3,5 millions d'euros une coupure budgétaire de 50% a été décidé.

 

Les présidents des associations de prévention spécialisée

dénoncent les coupes budgétaires (photo S. Peron)

 

Edition régionale de haute Normadie France3 - 14 décembre 2012 en video

 

Les élus politiques dont Didier Marie, Président du conseil général de Seine-Maritime, memmbre du parti socialiste, ont décidé de réduire de 50% le budget global de la prévention spécialisée. Conséquence de cette décision, une centaines de postes d'éducateurs spécialisés seront supprimés.  

 

Ce manque de moyens humains d'éducateurs de rue indispensables, aura des répercussions graves  et très négatives sur les territoires d'interventions dans les quartiers, que couvre la prévention spécialisée, où des éducateurs de rue au quotidien assurent une présence sociale et un accompagnement vers l'insertion sociale et professionnele sur du long terme auprès de jeunes déscolarisés où en voie de marginalisation ainsi que des aides et du soutien en faveur des familles fragilisées.

 

La baisse des crédits du conseil général de Seine-Maritime pour la prévention spécialisée inquiète les associations. Elles dénoncent la méthode.

 

Les TSL invitons le public à soutenir les éducateurs en signant la pétition ci-dessous.

 

 

 Adressée à : Didier Marie

Didier Marie Président du Conseil Général de Seine Maritime Maintenir le budget de la prévention spécialisée sans réduction.

 

Nous venons d’apprendre que, dans le projet de budget du département de Seine Maritime pour l’année 2013, il est prévu une baisse de 50% de la dotation globale pour la prévention spécialisée (on passerait de 6 874 2O8 € en 2012 à 3 462 237 € en 2013 !!!!). Cette diminution de 50% du budget de toutes ces associations va avoir pour conséquence immédiate et mathématique le licenciement de 80 à 100 éducateurs de prévention spécialisée.

La prévention spécialisée est aujourd’hui reconnue dans sa fonction de médiation sociale et de lutte contre toutes les exclusions, dans des territoires en marge de la République. Qui demain pour recréer un lien social déjà fragile avec les jeunes ? Qui pour enrayer leur dynamique d’exclusion ? Qui pour les aider à s’insérer ? Qui pour éviter la dégradation de leur situation ? Qui pour repérer les conduites à risques ? Qui pour prévenir la délinquance dans ces quartiers ? Qui pour créer du lien social ?...

 

Pour aider et soutenir les éducateurs, les jeunes, les familles, signer la pétition en cliquant içi

 

 

 

 



09/01/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2343 autres membres