Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Création de postes médico-sociaux dans l'Education Nationale

Création de poste dans l'Education Nationale : le SNUAS-FP demande des précisions au gouvernement

 

Le SNUAS-FP (syndicat national unitaire des assistants sociaux de la fonction publique) demande au Conseiller Social, auprès du ministre de l'Education Nationale des éclaircissements concernant les mesures d'urgence de la rentrés scolaire de 2012, sur la création de poste d'enseignants, d'assistants d'éducation ainsi que des postes de sécurité et médico-sociaux.

 

Le SNUAS-FP attire l'attention sur la nécessite de renforcer le service social en faveur des élèves et de lever le gel des crédits alloués aux fonds sociaux.

 

Voici la lettre que le SNUAS-FP a adressé au Conseiller Social, auprès du Ministre de l'Education Nationale.

 

Bonne lecture !

 

Le jeudi 24 mai 2012 par Le Bureau National
PLAN URGENCE : Demande de précision du SNUAS FP
 

A l’attention de Monsieur Bernard LEJEUNE, Conseiller Social, auprès du Ministre de l’Education Nationale


Monsieur le Conseiller Social,

 

Le SNUAS FP FSU, fort de sa représentativité auprès des Assistantes Sociales et Conseillères Techniques de Service Social, a fait part de ses revendications pour le Service Social au Ministère de l’Education Nationale, auprès des Elèves, des personnels et des Etudiants.

 

Nous avions alors fait part de notre volonté de rompre avec la politique menée ces dernières années. Sous couvert de restrictions budgétaires, les services sociaux de l’Education Nationale, déjà exsangues, avec seulement 2500 agents, ont été frappés par les réorganisations de services imposées par la Ministère, en multipliant les lieux d’interventions, en diluant les temps de présence des assistants sociaux, personnels qualifiés, au détriment de l’accompagnement social auprès des Elèves, des Personnels et des Etudiants.

Les choix politiques, sociétaux de ces dix dernières années ont également précarisé l’ensemble des familles, ainsi que les agents du Ministère.

 

Les conséquences sociales, éducatives, familiales ont des répercussions sur la scolarité des Elèves. Les assistants sociaux rappellent leur participation active à la réussite de tous les jeunes, et au service public d’Education.

Les annonces de Monsieur le Ministre de l’Education Nationale sur les mesures d’urgences pour la rentrée 2012 interpellent pleinement notre syndicat. Outre les 1000 postes d’enseignants, les 2000 postes d’Assistants d’Education, Monsieur le Ministre annonce, la création de 2000 postes de sécurité et médico-sociaux.

 

Premiers acteurs de prévention et de protection de l’Enfance, les Assistants Sociaux participent, au sein des équipes pluri-professionnelles, à l’amélioration du Climat Scolaire au sein des Etablissements, tant à un niveau de prise en charge individuel ou collective, nous souhaitons avoir les éclaircissements nécessaires sur :

- Que sont ces postes de sécurité annoncés ?

- et dans ce plan d’urgence, combien de recrutements de personnels sociaux sont prévus ? selon quelles modalités ?

Nous attirons votre attention sur la nécessité de renforcer le Service Social en Faveur des Elèves : la multiplication des lieux d’intervention (jusqu’à huit établissements scolaires du secondaire dans certaines académies) n’est plus acceptable.

 

Enfin, nous souhaitons attirer l’attention de Monsieur le Ministre, sur la décision de son prédécesseur, du gel des crédits alloués aux Fonds Sociaux.

Dans l’attente d’une rencontre que nous espérons prochaine, nous souhaitons, dès qu’il vous en sera possible, avoir des éclaircissements sur ce plan d’urgence.

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Conseiller Social, l’assurance de notre considération respectueuse.

 

Pour le SNUAS FP FSU,

Source :

http://www.snuasfp-fsu.org/PLAN-URGENCE-Demande-de-precision



24/05/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3071 autres membres