Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Découverte : une agréable surprise !

Découverte : une agréable surprise !

 

On le sait défenseur des travailleurs sociaux, c'est avec surprise qu'il écrit cette composition !

Transmettez nous vos articles, poèmes etc, nous les publierons sur le blog !

Je vous propose cette humble composition de Patrick !

 

Myosotis

 

Tendre souvenir,

 

Je ne regrette rien, comme un soupir, je te vois partir,

Le soleil brille aujourd’hui, il n’y a pas de nuage à l’horizon,

Je pense et je pense à toi, de la couleur de nos rêves,

Mes yeux embrumés dans ton regard et mes larmes sillonnent ton visage,

Je parcours les chemins sans pourvoir t’atteindre,

Ton souvenir et tes sourires, ne me quittent jamais,

Nos balades à travers les campagnes et les montagnes me rappellent tes rires,

Être auprès de toi, et sentir le parfum du partage d’un instant de bonheur,

Exalté je suis, car tout me rappelle Toi,

Dans chaque ville, dans chaque ruelle, je crois te reconnaître,

Comme les fleurs et les arbres tu caresses mes pensées d’une douce brise,

Et  le printemps apparaît tel un diamant couvert de myosotis,

Tu es mon oxygène, sans Toi je m’essouffle,

Et plus rien n’a de sens n'y d’importance,

Tu fais battre mon cœur qui s’impatiente et palpite au murmure de ton nom,

Comment te dire ce que je ressens,

Tout se bouscule et chavire,

Tel l’océan qui se déchaine, je suis pris dans la tempête,

Je m’accroche à ton souffle que hurle le vent, je ne veux pas te perdre,

Tu es ma raison de vivre, ma raison d’exister, qui me permet de continuer,

Puis vient le calme et je m’endors au creux de ton âme,

Je me laisse porter par ton doux souvenir, je ne me soucis plus de rien,

Tu me remplis, tu me suffis,

Quand arrive la nuit, je contemple le ciel et les étoiles qui scintillent,

Alors l’espoir renait, je me mets à espérer de pouvoir te retrouver,

Chaque jour qui passe, je pense à toi,

Chaque soir je m’endors et je rêve de toi,

Où que tu te trouves, je ne t’oublierais pas,

Pour l’éternité, je m’abandonnerais à toi...

 



16/04/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2737 autres membres