Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Fête, un homme est mort, seul, dans sa chambre d'hébergement

Un homme retrouvé mort au bout de huit jours dans un foyer

 

Difficile à croire et pourtant cela c'est bien produit durant cette période de fête...

 

Drame de la solitude au sein d’un foyer d’hébergement à Rouen. Entre Noël et le jour de l’an, un homme y est mort, seul, dans sa chambre. Il n’a été retrouvé qu’après les festivités.

 

Grand ROUEN publié le 7 janvier 2013 -  Sébastien Bailly


 


 

L’homme était hébergé à l’URAS, Unité de Reconquête de l’Autonomie Sociale, 20 rue Joyeuse, à Rouen. Il a été retrouvé mort, dans sa chambre, vendredi 4 janvier 2013. L’état de décomposition du  corps laisse à penser que la mort remonte au 27 décembre 2012. Personne, pendant plus d’une semaine, n’aurait remarqué l’absence du pensionnaire. « Une honte », selon un membre du personnel que Grand-Rouen a pu interroger. L’homme résidait dans le foyer « depuis un an, un an et demi ».

 

Ce décès et cette absence d’attention interviennent dans un foyer qui dépend d’Emergence(s), une structure dont les employés avaient tiré la sonnette d’alarme en décembre 2012, se plaignant des méthodes de management dont ils estimait souffrir. Etienne Muller, le délégué syndical Sud Santé nous disait alors : « on court à la catastrophe ».

 

A l’occasion du réveillon de Noël, quelques jours avant le décès, les résidents avaient participé à une séance photo.

 

Ci-dessous 9m2, un documentaire de 2010, 13 minutes et six portraits de résidents de l’URAS de Rouen

 

 

Source :

http://www.grand-rouen.com/un-homme-retrouve-mort-au-bout-de-huit-jours-dans-un-foyer/societe/28096#.UO2rz6x3Uf0



09/01/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2482 autres membres