Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Gratification : Cinquième semaine sans stage pour deux étudiantes assistantes sociales !

Gratification : Cinquième semaine sans stage pour deux étudiantes assistantes sociales !

 

La galère continue pour les étudiant (es) travailleurs sociaux qui sont désespérément à la recherche d'un lieu de stage. Les stages dans la formation des travailleurs sociaux sont indispensables et obligatoires pour apprendre ces métiers complexes de la relation d'aide et de l'accompagnement social des personnes se trouvant en situations de detresse. Ces stages qualifiants permettent aux stagiaires de mieux apprehender cette notion d'accompagnement éducatif et social ainsi que les "jeux" autour de la communication, les relations professionnelles personnalisées et collectives... Ne pas pouvoir faire de stage conduit à l'impossiblité d'être diplômé.

 

Ainsi donc c'est la cinquième semaine sans stage, pour Marjorie Brossault et Pauline Blanchard, qui ne savent plus quoi faire, une catastrophe... Étudiantes en deuxième année Assistantes de service social à l'IRTS de Rennes (Institut régional du travail social)

 

La rémunération des stagiaires travailleurs sociaux pose un réél problème pous les entreprises et les associations qui disent ne pas avoir de financement adéquate pour les accueillir.

 

En attendant, les grands patrons du CAC 40 continuent de faire des milliards de bénéfice en exploitants et en licenciants leurs salariés avec la bénédiction de Hollande et de son gouvernement. Puis, quand les salariés maltraités se retouvent au chômage, on fait alors appel à l'assistante sociale pour qu'elle tente de réparer les traumatismes qu'on subit toutes ces personnes jettées dehors par leurs entreprises. C'est vrai une assistante sociale ne coûte pas chère, 900€ net de salaire mensuel, soit 400€ de rémunération de plus qu'un stagiaire...

 

Aidons ces futurs travailleurs sociaux à trouver un lieu de stage !

 

Voici l'article

Des assistantes sociales en pénurie de stage en Ille-et-Vilaine

Jounal j'activ-Ouest-France.fr

Publié le mercredi 07 novembre 2012 à 13:02 par Jessica PÉRISSE..

Marjorie Brossault, 21 ans, et Pauline Blanchard, 25 ans, ont besoin de trouver un stage pour pouvoir valider leur diplôme, pour lire l'article sur Ouest-France, cliquer sur le lien http://jactiv.ouest-france.fr/job-formation/se-former/assistantes-sociales-penurie-stage-ille-vilaine-11301.

 

L'Institut régional du travail social (IRTS) n'a toujours pas de stage pour trois étudiantes. Une situation dénoncée auprès des députés du département.

« Nous entamons notre cinquième semaine sans stage ». Marjorie Brossault et Pauline Blanchard sont dépitées. Étudiantes en deuxième année Assistantes de service social à l'IRTS de Rennes (Institut régional du travail social), elles devraient être en stage de formation depuis le 8 octobre et ce, pour une durée de cinq mois.

 

Ces deux jeunes rennaises ainsi qu'une autre de leur camarade attendent toujours : « Nous avons un protocole de stage. L'école reçoit les propositions puis contacte les entreprises. »

Gratification

Elles ne sont pas les seules à subir cette situation inconfortable : « Nous avons le même problème pour les premières années et pour 60 étudiantes en formation d'éducateur spécialisé qui devraient commencer leur stage le 19 novembre ! », se désole Aurélie Chaplais, chargée de mission à l'IRTS.

 

Alors qu'est-ce qui bloque ? Un seul mot revient dans les explications : la gratification. Depuis la loi du 31 mars 2006, les stagiaires qui effectuent deux mois de stage consécutifs dans une même entreprise doivent percevoir une gratification d'ordre financier. Soit 436,05 €. « Les entreprises ont de moins en moins d'argent. Les enveloppes sont plus restreintes, indique Aurélie Chaplais. Les terrains de stage ne sont pas en capacité de les accueillir. »

 

Depuis quatre ans, le problème se répète. Pauline Blanchard a écrit aux huit députés d'Ille-et-Vilaine pour les alerter. Marie-Anne Chapdelaine, député de la 1re circonscription, ne découvre pas le problème : « J'ai déjà été alertée. On n'a pas de solution à proposer. Mais je suis prête à rencontrer ces étudiantes. »

 

Source:

http://www.jactiv.ouest-france.fr/job-formation/se-former/assistantes-sociales-penurie-stage-ille-vilaine-11301



13/11/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2532 autres membres