Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Invité à la Présidence de La République : TSL demande la rétroactivité des diplômes sociaux au niveau II

 

Logo Présidence de la République.jpg

Voici un compte rendu que TSL publie suite à l'entretien qui s'est déroulé à la Présidence de La République au Palais de l'Elysée, le jeudi 12 octobre 2017, entre Patrick Guichard, responsable Nationale des Travailleurs Sociaux Libres, Madame Marie Fontanel conseillère solidarité et santé, et Constance Bensussan, conseillère technique inclusion, égalité F/H, citoyenneté.

 

Le représentant national des TSL a rencontré à la Présidence de La République situé au Palais de l'Elysée, les conseillères du Président de la République, pour demander la reconnaissance de six diplômes du travail social au grade de Licence/Master (DEES, DEAS, DEFA, DEEJE, DECESF, DEET), de leur passage en catégorie A, avec intégration dans le grade Attaché et le statut cadre pour le secteur privé.

Un dossier d'analyse et d'évaluation du niveau Master concernant les diplômes (DEES, DEAS, DEFA, DEEJE, DECESF, DEET) a été remis à ces mêmes conseillers.

 

Patrick Guichard a donc formulé aux conseillères du Président de la République Emmanuel Macron, de modifier l'arrêté du 27 mars 2017 pour une rétroactivité de l'arrêté bac + 3 (DEAS, DEES, DECESF, DEEJE, DEETS), afin que cette reconnaissance puisse s'appliquer pour tous les professionnels déjà diplômés dont les titulaires du DEFA, et que cela ne soit pas uniquement réservé aux futurs diplômés en 2021, ce qui serait une grave injustice et une discrimination à l'encontre de ces milliers de travailleurs sociaux, qui ont effectué trois années d'études post bac, qui équivaut à un master 1. 

 

En ce qui concerne le passage en catégorie A pour les assistants sociaux de la Fonction Publique  (Passage en catégorie A) : Cette revalorisation en catégorie "a" aboutira-t-elle au final à une revalorisation des salaires ? Non explique Patrick Guichard aux conseillères, car le passage en petit, très petit "a" dans la fonction publique, qui s'accompagne à un rallongement des années dans les échelons sur la carrière, fait perdre beaucoup d'argent aux travailleurs sociaux ainsi qu' un manque a gagner important quand sonnera l'heure du départ à la retraite.

 

Sur la revalorisation salariale des travailleurs sociaux pour le secteur public et privé : Le responsable des TSL a plaidé pour une réelle revalorisation qui soit équivalente au grade Attaché de catégorie A, avec extension pour le secteur privé et associatif.

 

Sur l'augmentation et la banalisation des violences institutionnelles et des agressions dans le travail social

Au cours de cet entretien, TSL a expliqué la gravité de la situation des professionnels toujours plus exposés avec une forte dégradation de leurs conditions de travail générant de la souffrance. Il a été abordé la problématique des modes managériales agressives, la forte baisse des budgets éducatifs et sociaux, l'importance du travail d'accompagnement social et la mission fondamentale de celle-ci, pour éviter sa disparition à la place d'un travail administratif prépondérant, qui est en collusion avec ces formations et leur valeur éthique et  déontologique. 

 

Patrick Guichard a fait remarqué que cette dégradation des conditions de travail a favorisé le développement des violences verbales et physiques contre les travailleurs sociaux, pouvant aller dans les cas extrêmes jusqu'au meurtre de ces professionnels, qui font pourtant un excellent travail en exerçant des métiers devenus très difficiles, ce qui explique la baisse significative des étudiants dans l'ensemble de ces formations du travail social.

TSL a demandé aux conseillères du Président de la République, que des solutions soient apportées pour remédier aux agressions, qui sont devenues monnaies courantes dans le travail social.

 

Il a  été également souligné la situation urgente des étudiants et leurs difficultés à trouver un stage, car sans stage il n'est pas possible d'être diplômé.

 

Cet entretien avec les conseillères du Président de la République a débuté à 10 h 00 et c'est terminé à 12 h 30 le jeudi 12 octobre 2017, et laisse entrevoir une volonté politique de prendre en compte les demandent que TSL a formulé.

 

 Fontanel.jpg

 

 



24/06/2018

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2456 autres membres