Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Justice: 4 mois ferme pour avoir terrorisé deux travailleurs sociaux !

Travailleur social : une profession qui n'est pas sans danger !

 

Les travailleurs sociaux sont confrontées régulièrement à des situations d'agression. Le gouvernement a évalué que votre vie ne leur coûterait que le SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance).

 

Bientôt, dans les écoles de formations en travail social, des stages de sports de combat seront créés avec épreuves. Ils deviendront obligatoires pour obtenir le diplôme d'Etat en travail social. Cela va éliminer de nombreux candidats au concours d'entrée pour en favoriser une autre...

 

L'avenir du travail social ?

Recrute travailleur social diplômé d'Etat titulaire obligatoirement de la ceinture noire dans un sport de combat ou pouvant apporte la preuve de compétence dans ce domaine...

 

Voici l'article

 

Journal Carente Libres.fr - Publié le 4 Novembre 2011 | 15h17

Justice: 4 mois ferme pour avoir terrorisé deux salariées du conseil général

Photo d'archives CL

 

L’assistante sociale et la puéricultrice du conseil général ont eu la peur de leur vie, quand elles se sont retrouvées en face de Cyril F. et de sa compagne. A la suite d’une requête du juge des enfants, elles avaient pris rendez-vous avec ces deux parents d’un bébé de deux mois.

Le père a vu rouge, a pensé qu’on allait lui enlever son enfant. Il a insulté les deux femmes, les a menacées. C’était en août dernier, à Chasseneuil. Au début du mois d’octobre, dans la même ville, le même couple se dispute, sur la voie publique. Cyril a bu. Il injurie les gendarmes, se débat. «Vous ne supportez pas bien l’autorité. Ces gens étaient là pour vous aider, et ce sont eux qui prennent», résume le président Chinour.

Cyril évoque son arrêt total de l’alcool, qui l’a «libéré d’un poids». Un sevrage qui remonte… à quelques jours. Il est suivi par un psychologue, a trouvé un contrat de travail.

 

Le tribunal le condamne à 8 mois dont 4 avec sursis mise à l’épreuve.

Il devra indemniser les deux salariées du conseil général pour un montant total d’un peu plus de1000€.

 

Source :

http://www.charentelibre.fr/2011/11/04/justice-4-mois-pour-avoir-terrorise-deux-salariees-du-conseil-general,1063292.php



30/10/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2532 autres membres