Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

L'ANAS dans la tourmente, les travailleurs sociaux quittent le navire, France ESF et la FNEJE à la dérive...

Une cassure profonde entre les professionnels du travail social et les associations professionnelles et syndicales

 

 

justice.jpg

 

En effet, depuis la trahison de l'ANAS (association nationale des assistants de service social) sur la revendication des diplômes au grade licence/ Master1 pour tous, cette association est en perdition dés lors qu'elle a donné un avis favorable au gouvernement d'attribuer uniquement le grade Licence aux nouveaux diplômés assistants de service social en 2021. 

 

Par ailleurs, il est important de rappeler que les représentants de France ESF et de la FNEJE ont également rejoins la position de l'ANAS, sauf l'ONES qui s'est opposé farouchement. La colère de l'ONES sur la non rétroactivité des diplômes du travail social au niveau II (bac+3)

 

Ainsi de nombreux assistants de service social, d'éducateur de jeunes enfants, de conseillers en ESF ont rapporté à TSL qu'ils ont été trahi par leurs associations professionnelles, ils sont amers et écoeurés !

 

"Comment des responsables d'associations professionnelles ont t-ils osé nous faire ça !  ils sont tous à la botte du gouvernement Macron" déclare Marion, assistante sociale depuis 7 ans ! 

 

Message de Julien ES : "Ils distribuent le grade licence pour les uns et pas pour les autres, pour obtenir mon diplôme d'éducateur spécialisé j'ai fais trois ans d'études post bac, l'ONES s'est battu contre les autres associations professionnelles et contre le gouvernement, pour que la reconnaissance du grade licence le soit aussi pour les anciens diplômés. Malheureusement la voix de l'ONES est passé à la trappe, Jean-Marie Vauchez président de l'ONES a été marginalisé, c'est une honte". 

 

"Nous avons été des milliers a être descendu dans la rue pour manifester et revendiquer bac + 3 pour tous les diplômes d'Etat du travail social, trois années de formation est exigées pour avoir le diplôme d'EJE, je ne comprends pas pourquoi mon diplôme restera reconnu à bac+2",  déclare dépitée Amandine, dans son courriel qu'elle a adressé à TSL.

 

Pour Silvain CESF :  "les travailleurs sociaux ne veulent pas de "passerelles"  ou passer un module d'équivalence pour pouvoir être reconnu à bac+3, comme le suggère l'ANAS, qui est responsable de notre disqualification avec France ESF et certains syndicats la CFDT, UNSA, nous avons été vendu comme une vulgaire marchandise pour des intérêts politiques". 

 

Les travailleurs sociaux doivent réagir car c'est un constat social désastreux que TSL vous livre. 

Cliquer sur le lien pour prendre connaissance de l'arrêté : arrêté niveau II (bac+3) diplôme du travail social

 

Justice et équité du niveau des diplômes :

La question qui revient souvent de la part des travailleurs sociaux qui sont humiliés car ils sont des milliers dans ce cas, c'est peut-on encore agir pour que nos diplômes soient également reconnu à bac+3 ?

 

 

 

 

 

  

  


06/03/2019

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2630 autres membres