Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

La ministre des affaires sociales et de la santé en guerre contre les travailleurs sociaux et les retraités

La ministre des affaires sociales et de la santé taxe les retraités

Après les travailleurs sociaux et les retraités, la ministre des affaires sociales et de la santé, s'en prendra aux chômeurs les plus riches, ceux qui perçoivent 900€ d'allocations mensuel !


Dans le cadre de l'examen du projet de financement de la Sécurité sociale, l'Assemblée nationale a voté jeudi la création d'une telle taxe, de 0,3%, dès le 1er avril 2013, sur quelque 7,5 millions de retraités imposables, pour amorcer le financement de la réforme de la dépendance, annoncée pour 2014. La droite, le centre et le Front de Gauche se sont opposés à la contribution sur les retraites.

 

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, a justifié au nom de la "solidarité" la taxe sur les retraites imposables destinée à financer la future réforme de la dépendance.

 

Mais pourquoi taxé des retraités qui sont déjà bien englués dans la pauvreté ? Ce n'est pas avec 1200 € de retraite par mois qu'ils arrivent à faire face au quotidien (retraite moyenne du français).

 

D'autant plus, que la plupart continuent d'apporter leur aide alimentaire et financière à leurs enfants touchés par la crise et le chomage. Pourquoi ne pas taxer le monde de la finance ? Les banques ? Les grands patrons d'entreprises ? Les actionnaires ?

 

Ces profiteurs et spéculateurs qui font des bénéfices sur le dos du peuple qu'ils étranglent au travail en leur versant des salaires de misère et des contrats "d'avenir précaire jeunes". La réforme de la dépendance et la revalorisation des statuts professionnels des travailleurs sociaux, doit-être financer par ces puissants voyous en cols blancs, ne sont-ils pas responsables de la crise finacière mondiale ? Il est donc légitimes et de droit qu'ils paient pour les personnes agées et pour les professions éducatives et médico-sociales, qu'ils donnent leur contribution au peuple des retraités et des professionnels sociaux éducatifs, parce que La France est classé à la 5e place des pays les plus riche du monde.

 

Classement produit interieur brut (PIB) : les pays les plus riches du monde


Découvrez le nouveau classement des PIB mondiaux. Dans ce classement 2012 des pays les plus riches, on note en fait peu de changements. La France est en 5e position. Quelques pays intervertissent leurs places, comme le Brésil et le Royaume-Uni, désormais respectivement 6e et 7e, ou l'Australie et l'Espagne (12e et 13e). les faits les plus notables concernent les Pays Bas, qui perdent deux places à la 16e à la 18e, l'Arabie Saoudite, qui fait son entrée dans le classement, et la Suède qui en sort.

 

Les pays au plus gros PIB (estimations 2012, prix courants)

Rang

Pays

PIB 2012 (milliards $)

PIB 2011 (milliards $)

Evolution

1

Etats-Unis

15 653

15 076

+3,8%

2

Chine

8 250

7 298

+13%

3

Japon

5 984

5 867

+2%

4

Allemagne

3 367

3 607

-6,7%

5

France

2 580

2 778

-7,1%

6

Royaume-Uni

2 434

2 431

+0,1%

7

Brésil

2 425

2 493

-2,7%

8

Italie

1 980

2 199

-9,9%

9

Russie

1 954

1 850

+5,6%

10

Inde

1 947

1 827

+6,6%

11

Canada

1 770

1 739

+1,8%

12

Australie

1 542

1 487

+3,7%

13

Espagne

1 340

1 480

-9,4%

14

Mexique

1 163

1 154

+0,8%

15

Corée

1 151

1 116

+3,1%

16

Indonésie

895

846

+5,7%

17

Turquie

783

774

+1,1%

18

Pays-Bas

770

838

-8,1%

19

Arabie saoudite

657

597

+10%

20

Suisse

623

661

-5,7%

Source : FMI http://www.journaldunet.com/economie/magazine/classement-pib.shtml

 

 Voici l'article

Taxe retraites : "au nom de la solidarité"

Journal le Figaro - Publié le 27/10/2012 à 11:02 | publié le 27/10/2012

 

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, a justifié aujourd'hui au nom de la "solidarité" la taxe sur les retraites imposables destinée à financer la future réforme de la dépendance, qui représentera, a-t-elle souligné, un effort "limité".

"Les retraités imposables vont apporter une contribution pour que nous puissions mettre en place la réforme de la dépendance, c'est-à-dire, en réalité, l'accompagnement du vieillissement et de la perte d'autonomie", a déclaré la ministre sur France Inter. "C'est la volonté du gouvernement que de pouvoir le financer de manière solidaire, c'est-à-dire sans demander aux gens de prendre une assurance privée, contrairement à ce qu'avait prévu le gouvernement précédent", a-t-elle ajouté.

Marisol Touraine a précisé qu'environ la moitié des retraités, uniquement ceux qui sont imposables, contribueraient, et que la taxe voulue "représentera une somme limitée": "environ 3,5 euros par mois" pour une retraite de 1.200 euros. Pour elle, cela "doit pouvoir se justifier au regard de l'importance du nouveau droit" qui sera mis en place.

Dans le cadre de l'examen du projet de financement de la Sécurité sociale, l'Assemblée nationale a voté jeudi la création d'une telle taxe, de 0,3%, dès le 1er avril 2013, sur quelque 7,5 millions de retraités imposables, pour amorcer le financement de la réforme de la dépendance, annoncée pour 2014. La droite, le centre et le Front de Gauche se sont opposés à la contribution sur les retraites.

 


 

Source !

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/10/27/97002-20121027FILWWW00325-taxe-retraites-financement-solidaire.php

 

 




09/11/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2532 autres membres