Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Les diplômes du travail social équivalents à Master1

Les diplômes en travail social  français :

« Licence, Master ou Doctorat » ?



Dans notre article intitulé « Licence, Master, Doctorat : que dit le processus de Bologne ? » cliquez ici pour le lire ou le relire), nous vous avons expliqué que les niveaux intermédiaires comme le DEUG, ou la maîtrise n’existe plus qu’au niveau national. Ils sont remplacés au niveau européen par les grades : Licence (bac+3), Master (bac+5), Doctorat (Bac+8).

 

Depuis le 14 septembre 2011, paru au journal officiel, a été attribué 180 ECTS (niveau bac+3) aux diplômes du travail social.

 

Cependant,  les diplômes d’état en travail social (DEASS, DEES, DEETS, DEEJE, DCESF, DCIP, DEPJJ), sont toujours classés aux niveaux III (bac+2) du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) par l’Etat français.

 

Un paradoxe : la reconnaissance par le gouvernement du niveau bac+3 européen a été validée par décret, mais au RNCP le gouvernement a décidé que nos diplômes restent homologué au niveau III (bac+2). Cette non reconnaissance à pour conséquence de maintenir les travailleurs sociaux de la fonction publique en catégorie B, alors qu'ils devraient être reclassé en catégorie supérieure, la catégorie A, et pour le secteur privé la requalification par le statut cadre.

 

Par ailleurs, les titulaires d’un diplôme d’état d’assistant de service social, d’éducateur spécialisé, d’éducateur technique spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants, de conseiller en économie sociale et familiale et les défasiens qui ont effectué trois années d’études très denses (5040 heures) pouvant être organisée sur quatre années d'études post baccalauréat, correspond au niveau Master (bac+5). Pourtant ces diplômes d'Etat n'ont été reconnus seulement qu'au niveau Bac+3 européens. Une injustice qui ne cesse de continuer, la dévalorisation, la régression et la sous-évaluation des diplômes du travail social prendra t-elle fin un jour !

 

Les travailleurs vont-ils se laisser dépouiller de la valeur réel de leur diplômes ? N'oublions pas que se sont certains syndicats et l'UNAFORIS qui sont la cause du marchandage et du bradage des diplômes d'Etat, complice avec le gouvernement, les employeurs et les collectivités territoriales. Que leurs a ont promis à toutes ces organisations pour casser de la sorte les professions du travail social ?

 

Nous nous interrogeons sur les promesses et les négociations de couloirs avec le gouvernement qui ont été effectué pour vendre au plus bas prix les travailleurs.

 

Nous vous proposons de consulter nos articles, les fiches métiers, tableau de correspondance des diplômes du travail social pouvant prétendre à une reconnaissance à Master : car la charge de travail totale et la qualité des contenus n’ont absolument rien à envier aux Masters universitaires.

 

Je pense que tous ceux qui ont effectué un double cursus (universitaire / école de formation du travail social) doivent très certainement se rappeler qu’ils en ont beaucoup plus « bavé » pour décrocher leur diplôme d’État que pour obtenir leur licence ou le Master.

 

Attention, nous ne disons pas que la Licence ou le Master universitaire valent moins. Nous disons que nos diplômes d’État du travail social valent autant qu'un Master.

 

La reconnaissance à Master, nous permettra d'obtenir un changement de statut professionnel pour évoluer vers celui de cadre supérieur avec intégration dans une nouvelle grille de classification comme celle des Attachés de catégorie A de la fonction publique, ainsi qu'une augmentation conséquente du point de l'indice salariale.

Les psychologues ont leur propre grille de classification (cadre supérieur) dans la fonction publique et dans le privé. Pour les travailleurs sociaux c'est aussi envisageable.

 

Par ailleurs cette reconnaissance au niveau Master1 permettra aux travailleurs sociaux qui le souhaitent la possibilité de poursuivre leur étude en Doctorat (bac+8) et Master spécialisé niveau (bac+7) organisé par la conférence des grandes écoles (La Conférence des Grandes Ecoles est une association (loi 1901) de Grandes Écoles d'ingénieurs, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique, toutes reconnues par l'Etat et délivrant un diplôme national sanctionnant au minimum 5 ans d'études après le baccalauréat. Elle compte aussi parmi ses membres des entreprises, des associations d'anciens élèves et des organismes), ou bien en Doctorat.

Nous souhaitons le meilleur pour les travailleurs sociaux parce que c'est justifié et nous allons nous battre pour que cela soit une réalité. Oui nous pouvons le faire ce changement, mais cela ne peut se faire qu'avec le désir, la croyance dans les valeurs que nous défendons, l'abnégation et la volonté des travailleurs sociaux d'y parvenir.

 

Consulter la fiche des métiers suivants (en cliquant sur le nom du diplôme, puis cliquer sur chaque image du diplôme pour l'agrandir).

 

 

DEASS : Diplôme d'Etat d'Assistant de Service Social

DECESF: Diplôme d'Etat de Conseiller en Economie Sociale et Familiale

DEEJE: Diplôme d'Etat d'Educateur de Jeune Enfant

DEES: Diplôme d'Etat d'educateur Spécialisé

DEETS : Diplôme d'Etat d'Educateur Technique Spécialisé

DEFA: Diplôme d'Etat relatif aux Fonctions d'Animateur

 

Maintenant, consultez notre article: Le DEASS, DEES, DEFA, DECESF, DEEJE équivalent le Master en travail social du CNAM (en cliquant ) et comparez...

 

Pour conclure notre démonstration, vous pouvez finir cette lecture en lisant ou relisant notre article intitulé : Masters universitaires équivalents aux DEASS, DEES... (qui se trouve ici)

 



04/06/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2594 autres membres