Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux abasourdis face à la décision du CSFPT !

LE CANARD SOCIAL

 

                                                   Article publié le 4 octobre 2012

 

Stupeur des travailleurs sociaux en mal de reconnaissance

 

Douche froide pour les assistants de service social qui travaillent dans la fonction publique d’État. Alors qu’ils espéraient être reconnus comme agents de catégorie A, un décret qui les maintient en catégorie B vient d’être publié. Un autre texte officiel pourrait suivre dans la foulée, concernant cette fois les professionnels sociaux et éducatifs de la fonction publique territoriale. La lutte pour la revalorisation des diplômes et des rémunérations du travail social dure depuis 50 ans. Le serpent de mer vient donc de ressurgir… 

 

Article mis à jour le 4 octobre : le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale a décidé le 3 octobre de maintenir en catégorie B les travailleurs sociaux qui agissent dans les collectivités.

 

 

Mobilisation en mars 2011 à Nantes pour la reconnaissance des travailleurs sociaux (photo : archive LCS).

 

Beaucoup de travailleurs sociaux pensaient que François Hollande était de leur côté.

Et pourtant l’actuel gouvernement reste sur la même ligne que l’ancienne majorité. Selon un décret en vigueur depuis le 1er octobre 2012, les assistants de service social de la fonction publique d’État sont maintenus en catégorie B. Cette décision est tombée dans le cadre d’une remise à plat générale des statuts de la fonction publique. Dans le jargon, on parle du NES, le nouvel espace statutaire.

 

Ce décret pourrait être bientôt suivi par la publication d’un autre texte, réservant le même sort aux travailleurs sociaux (assistants de service social, éducateurs, CESF, animateurs…) de la fonction publique territoriale. En effet, le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) en débat ces jours-ci avec les syndicats.

 

Repoussé mais pas retiré

C’est un TSLnaute qui nous a alerté, qui lui même avait été alerté par un autre TSLnaute. Comprendre : des membres du collectif des Travailleurs sociaux libres (TSL).

Sur leur blog, ils ne mâchent pas leurs mots : « Les TSLnautes sont de sensibilité politique à droite et à gauche, mais là Hollande, tu nous as mis les glandes avec ce décret imposés à nos collègues assistantes sociales des administrations d’État !»

Ce collectif est né au printemps 2011, justement au moment où le précédent gouvernement menaçait de faire passer ce décret qui bloque tous les espoirs de reconnaissance et de revalorisation du travail social. « À l’époque, c’est nous qui avons sonné l’alerte, assure Patrick Guichard, qui joue le rôle de coordinateur pour le collectif TSL, avant tout réseau virtuel de veille. « Ça a fait boule de neige et un grand piquet de grève national intersyndical a mobilisé des milliers de personnes.»

Sous la pression, le décret sur le NES a été repoussé. Depuis, le collectif, via son blog, joue un rôle ressource sur ce thème. Il diffuse l’information auprès des travailleurs sociaux.

 

Mauvaise surprise et déception

Mais malgré toute sa vigilance, il n’a pas anticipé cette publication du décret au journal officiel. « On est toujours au taquet sur cette question de la reconnaissance des diplômes du travail social au niveau master 1 ou licence, indispensable au passage des fonctionnaires en catégorie A et des travailleurs sociaux du privé au statut de cadre. Et pourtant nous avons été surpris », n’en revient toujours Patrick Guichard assistant de service social dans la fonction publique territoriale.

Selon lui, ce qui a été validé pour les assistantes sociales étatiques pourrait bien l’être aussi pour lui et ses collègues de la fonction territoriale. « Cela va dépendre de la résistance des syndicats face au CSFPT et aux collèges des employeurs.» In fine, cela peut donc avoir un impact pour tous les travailleurs sociaux, même ceux du privé et de la fonction hospitalière.

Et si ça passe, le blocage de la progression des salaires et des carrières est-il irrémédiable ? « La lutte n’est jamais finie. Il ne restera plus qu’à relancer un piquet de grève national intersyndical pour exiger le retrait des décrets», promet Patrick Guichard. En attendant, lui, les dizaines de TSLnautes et les milliers de travailleurs sociaux sont inquiets. Et déçus : «  dire que la maman de François Hollande était assistante sociale ! »

 

Pour lire un autre article publié dans le journal le 4 octobre 2012, cliquez içi

 

Armandine Penna Journaliste

 

Source :

http://www.lecanardsocial.com/ArticleFil.aspx?i=993

 

Le blog du collectif :
http://www.travailleurs-sociaux-libres.fr/

 

le texte du décret :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026426974


Signez la pétition en ligne pour soutenir les revendications des travailleurs sociaux, cliquez içi

 

 

 

 

 



04/10/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2415 autres membres