Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux ne désarment pas !

               Les travailleurs sociaux ne désarment pas !

 

Tout est dit dans cet article...

 

Lisez donc cet article et vous verrez que le courage et la motivation reviendra. Ne vous laissez pas endormir par le "ronronnement" du nouveau gouvernement, car assurément c'est ce qu'il cherche, l'usure par le temps, l’affaiblissement du mouvement des travailleurs sociaux, sa division et enfin le découragement, puis l'abandon définitif de vos revendications.

 

Les travailleurs sociaux ont démontré qu'à plusieurs reprises, ils étaient capable d'inverser un processus de négociation politique sur le travail social, en faisant reculer en 2011 un gouvernement qui avait décrété que les diplômes du travail social ne valaient pas un clou.

 

Ils ont réussi a stopper un gouvernement, parce qu'ils étaient solidaires et se sont rassemblés pour manifester en masse dans toutes les régions de France, soutenu par les syndicats, les collectifs...

 

Les travailleurs sociaux sur la brèche

 

Journal l'Indépendant  Le 17/06/2011 à 06h00 - 

 

© Photo Harry Jordan


Didier Rousset est éducateur spécialisé au conseil général, et syndicaliste. Comme une trentaine de travailleurs sociaux, assistants sociaux, éducateurs sociaux, conseillères en économie, il a manifesté pour la 3e fois en six mois devant la préfecture.

 

Bon nombre d'assistants sociaux ont des diplômes bac + 2, alors qu'ils ont fait trois ans d'études intensives. Cherchez l'erreur. Ils présentaient hier deux éléments de revendication, s'appuyant sur un mouvement national et syndical, la reconnaissance et l'homologation au niveau II du RNCP (répertoire nationale des certifications professionnelles), c'est à dire au niveau bac +3 ou bac+4 de leurs diplômes d'Etat et de leurs études, qui sont supèrieures en nombre d'heures aux études d'infirmière pourtant reconnues au grade Licence (bac+3) et aux puericultrices nouvellement reconnues au grade Master (bac+5).

 

"Parallèlement, il y a une revendication portée par les travailleurs sociaux qu'ils soient agents territoriaux ou issus du privé ou de l'hôpital sur leur qualification, lâche Didier Rousset.

 

Au départ, les projets ont été retirés sous la pression du mouvement nationale des travailleurs sociaux et des organisations syndicales. On souhaite ne pas voir réapparaître les décrets en l'état".

 

Le secrétaire général de la préfecture a pris bonne note. Le décret n'a pas été présenté. Mais personne autour de Didier Rousset ne croyait à son annulation.

 

Par Daniel Jaco

 

 

Source :

http://www.lindependant.fr/2011/06/17/les-travailleurs-sociaux-sur-la-breche,30914.php



05/09/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3077 autres membres