Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Macron et son gouvernement reste sourd à la colère et aux revendications des gilets jaunes

Malgré la grande colère des gilets jaunes et les manifestations partout en France et dans les DOM-TOM, Macron et son gouvernement persiste avec arrogance a mépriser le peuple français qui souffre et qui n'en peut plus d'être toujours taxé, tandis que les ultras riches, les amis de Macron sont exonérés et profitent des cadeaux financiers que leur fait le Président des riches.

 

Des milliards sont prélevés aux français par le gouvernement pour ensuite être distribués à ces grandes sociétés appartenant au monde de la finance et aux multinationales.

Les français crient leur détresse mais ils ne sont pas entendus, ils ne sont pas écoutés. Des millions de gens dés le 10 du mois se retrouvent en découvert bancaire et empruntent à leur banque pour pourvoir se nourrir et survivre.

 

Les gilets jaunes comme la majorité des français et des milliers de travailleurs sociaux en galère n'arrivent plus à boucler les fins de mois. C'est donc la solidarité familiale qui fonctionne quand cela est encore possible...

 

En effet, la majorité des français s'enlisent et se trouvent de plus en plus en difficulté. La classe moyenne fragilisée depuis plusieurs décennies est à présent précarisée. La classe populaire et ouvrière quand à elle continue de s'enliser dans la pauvreté avec une augmentation constante de ces gens qui finissent par chuter dans la misère...

 

84 % des français soutiennent l'action des gilets jaunes, c'est pourquoi les gilets jaunes revendiquent la création du référendum d'initiative citoyenne, parce qu'ils en ont marre d'être trahis par tous ces élus politiques qui protègent les Ultra riches avec la classe dirigeante au dépens droits fondamentaux des français à vivre dignement sans qu'ils aient besoin d'aller mendier au secours populaire ou au secours catholique un colis alimentaire parce qu'ils crèvent de faim.

 

Tous ces millions de français manifestent leur indignation à présent chaque jour dans la rue en dénonçant les injustices, les abus, les privilèges et la corruption. Ils osent maintenant avec courage et détermination dire très fort à la caste dirigeante "rendez-nous le pognon que vous nous volé depuis 40 ans, ce n'est plus la peine de nous faire les poches  car elles sont vides et trouées, le pouvoir appartient au peuple et pas à une poignée de mercenaire de la finance et de la classe politique qui prennent des décisions à la place du peuple". 

 

Voici une vidéo sur le référendum d'initiative populaire ou citoyenne, expliqué par le professeur  Etienne Chouard, qui est professeur d'économie et de droit :

 

 


 

- référendum d'initiative populaire ou citoyenne

- quitter définitivement cette Europe créé essentiellement pour les riches

- redonner à la France sa souveraineté qui fait la fierté des français

- reconquérir notre liberté : la France doit redevenir un pays libre et indépendant

- sortir de l'OTAN 

- condamné pénalement avec une grande sévérité tous les prédateurs politiques, financiers et oligarchiques...

- fin des privilèges de toute la classe politique

- contrôle et régulation par le peuple du système économique et financier 

- contrôle et régulation par le peuple de la richesse des riches et de sa répartition juste pour le peuple

- rétablir l'ISF (impôt de solidarité sur la fortune)

- reprendre le contrôle de toutes les banque par leur nationalisation 

- interdire la privatisation de tous les services publics et de ses entreprises

- augmentation du pouvoir d'achat

- suppression de la taxe sur les carburants

- augmentation de la pension retraites (privé/public)

- départ à la retraite à taux plein à 60 ans pour ceux qui le souhaitent à partir de 140 trimestres 

- augmentation du SMIC à  hauteur de 300€ mensuel

- augmentation des salaires pour le secteur privé et public

- emploi et formation

- chômage

- sécurité sociale et hôpitaux

- éducation

- secteur sanitaire et médico-social

- prestations sociales et familiales

- diminution des indemnités des parlementaires (2500€ brut mensuel) à la place de 7000€ actuellement,

- diminution de moitié pour toutes les autres indemnités parlementaires ou suppression de celles-ci.

- supprimer les privilèges et tous les indemnités avec le cumuls des mandats et des retraites des anciens présidents de la république 

- etc...

 

Travailleurs sociaux faites également entendre votre voix et les discriminations que vous subissez, ne restez pas dans le silence de l'injustice et des inégalités sociales quand le peuple est dans la rue, car le peuple a besoin de vous.

 

Venez nombreux à manifester pacifiquement partout en France et dans les DOM-TOM samedi 8 décembre, samedi 15 décembre, samedi 22 décembre, samedi 24 décembre, dimanche 25 décembre, samedi 29 décembre, lundi 31 décembre et mardi 1er janvier 2019 pour faire entendre votre colère et vos revendications.

 

CRS.jpg

 

On ne lâche rien, dignement nous resterons debout parce que les français qui souffrent ne sont pas des fainéants ni des riens, mais sont la richesse et l'intelligence de la France

 



05/12/2018

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2685 autres membres