Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Master Communication publique et politique

Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

Un peu d’histoire…


Cette formation qui existe depuis une quinzaine d'années est devenue un master professionnel organisé conjointement par l'ISIC de l'université Bordeaux 3 et Sciences Po Bordeaux de l'université Bordeaux IV en 2005. Elle allie les compétences de haut niveau des deux institutions et répond à une demande de plus en plus forte des milieux socio-politique et administratif, liée à la professionnalisation des communicants des organisations publiques et politiques. En quelques années, cette formation a su se hisser au plus haut niveau, et confirmer sa réputation. Elle est un des trois parcours du master Communication des organisations.

 

Une formation professionnelle à caractère académique


La formation à bac +5 exige des étudiants des compétences académiques en plus de la maîtrise de savoir-faire techniques. Les deux années de master comportent donc des enseignements théoriques, méthodologiques et techniques (création de supports de communication). Les enseignements fondamentaux sont dispensés par des enseignants-chercheurs appartenant à l’équipe d’accueil MICA (Médiation, Information, Communication, Arts). La formation aux outils de communication est assurée par des intervenants extérieurs, professionnels en communication.

 

• En M1, les étudiants réalisent un projet tutoré à partir de commandes émanant soit d’organismes extérieurs à l’ISIC (institutions ou entreprises publiques ou privées), soit du laboratoire de recherche en information et communication.

 

• En M2 Communication publique et politique, la pédagogie propose une alternance entre les approches fondamentales visant l’acquisition des connaissances, des institutions de la législation et de la vie politique, des concepts en communication publique et politique et les approches professionnalisantes : élaboration de projets d’édition, organisation d’évènements, études de cas. Des commandes professionnelles peuvent émaner des collectivités ou organisations publiques.

 

Ouverture internationale et ancrage régional


Chaque année, les candidatures et l’admission d’étudiants étrangers (en provenance de toute l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie) dans le master témoignent de son rayonnement international. Les étudiants ont également la possibilité d’effectuer des stages à l’international avec diverses destinations [pays anglo-saxons, Europe, Canada, États-Unis, pays francophones (Québec), Asie, Europe de l’Est].

Les collectivités territoriales (Conseils régional, général, mairie…) accueillent chaque année nos étudiants dans leurs structures pour effectuer des missions de stage.

 

Les partenariats et réseaux en appui à la formation


Le parcours Communication publique et politique entretient des liens réguliers avec le Conseil régional d’Aquitaine et notamment sa délégation TIC, l’AEC (Aquitaine Europe Communication), la Fondation Internet Nouvelle Génération, (FING), l’APACOM (Association des professionnels de la communication de la région d’Aquitaine), le Centre Entreprises et Communication Avancées (CECA), le PRES de l’Université de Bordeaux, l’école d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, 4 Design-Innovalis Aquitaine, certaines collectivités territoriales et associations à travers différents dispositifs : stages d’étudiants, organisation d’évènements, réponses à des commandes, collaborations et réalisation de projets communs.

Le suivi des étudiants s’effectue à travers un annuaire des anciens et des listes de diffusion régulièrement mises à jour. Des associations d’étudiants contribuent à faciliter la recherche de stage, l’insertion professionnelle des diplômés et les échanges de savoirs et de pratiques professionnelles : par exemple Isic-Rider, association des étudiants de l’ISIC (www.isicrider.com), la junior entreprise de l’université Bordeaux 3, Stratéjic, (www.stratejic.fr) ou Post-Isic, association des anciens étudiants de l’ISIC (post.isic.online.fr).

 

L’organisation de la formation

Une professionnalisation par étapes


La 1ère année est commune aux 3 parcours. La 2ème année est spécialisée par parcours. Les enseignements fondamentaux ont lieu au semestre 1 et les enseignements pratiques au semestre 2. Ils s’étendent de fin septembre à fin mars/début avril, date d’entrée en stage (12 semaines en M1 et 16 semaines en M2). Le stage et la rédaction d’un rapport de stage sont obligatoires pour valider   chaque année.

 

Première année

Les cours théoriques comprennent un enseignement mutualisé dans le cadre de l’ensemble de la mention Information-Communication pour une première UE, avec un enseignement “à la carte” : mise à niveau en Sciences de l’Information de la Communication (SIC) pour les titulaires d’une licence autre que SIC, et un enseignement d’approfondissement en SIC pour les titulaires d’une licence SIC.

 

Les autres cours sont spécifiques à la spécialité Communication des organisations. Les UE “Approches de l’organisation”, “Théories des organisations et stratégies de communication”, “Connaissances des organisations” portent sur des connaissances théoriques nécessaires à l’analyse des organisations (sociologie, psychologie et communication des organisations, connaissances des institutions et de l’environnement économique des entreprises). Tout au long de l’année, les étudiants produisent également, sous la direction d’un enseignant de l’équipe pédagogique de l’ISIC, un travail de préparation à la recherche (TPR) qui apprend à mettre en œuvre une méthode scientifique : construire une problématique, la traduire en hypothèses, conduire une enquête, analyser les résultats, etc.

 

Les méthodes et savoir-faire transmis par des spécialistes

Si la méthodologie de recherche appliquée demeure de la compétence des enseignants chercheurs responsables du master (avec des TD spécialisés pour le master, semestre 1), les enseignements portant sur l’analyse des pratiques et des dispositifs (2 UE), et sur les applications et les outils (dont la PAO) sont assurés au semestre 2 par des intervenants extérieurs (responsables d’agences, directeurs de communication, graphistes…).

 

La mise en situation professionnelle s’effectue tout au long de l’année par une première immersion via le projet tutoré (réponse à une commande réelle), et enfin par un travail sur le terrain via le stage.

 

Deuxième année


Elle regroupe à parité les étudiants de Sciences Po et ceux de l’ISIC et propose des enseignements qui se déroulent entièrement dans les locaux de l’Institut d’études politiques de Bordeaux. Le programme complète la formation généraliste de première année avec un approfondissement en communication politique et communication des organisations publiques.

 

• Le semestre 3 a pour objectif d’acquérir la connaissance des institutions nationales et territoriales, de la législation et de la vie politique ; la compréhension du contexte, des enjeux des stratégies de la communication publique et politique ; l’analyse des politiques publiques, des résultats électoraux ou des opinions ; l’approche des pratiques de la communication publique et politique. Deux langues sont obligatoires pour les étudiants de Sciences Po Bordeaux et une langue seulement pour les étudiants de l’ISIC. Les étudiants de  l’ISIC peuvent être amenés, après concertation avec le responsable pédagogique à suivre certains enseignements fondamentaux complémentaires dispensés par Sciences Po.

 

• Le semestre 4 a pour objectif l’acquisition de connaissances fondamentales sur la communication dans l’espace public, mais aussi la maîtrise de savoir-faire, de méthodes et d’outils, la mise en pratique de la communication publique et politique à travers les mises en situation ou insertion professionnelles, l’appropriation de méthodologies de recherche appliquée. L’acquisition de méthodologies professionnelles, à travers un stage de 16 semaines et la réalisation d’un mémoire professionnel, prépare les étudiants à exercer dans le domaine de la communication publique ou politique.

 

Les enseignements de Sciences Po et de l’ISIC permettent d’acquérir ainsi une double compétence dans un environnement interdisciplinaire, à travers :

des cours théoriques et de culture générale : analyse des politiques publiques, structures territoriales de l’action publique, sondages et opinions ;

des savoir-faire spécifiques transmis par des spécialistes : pratique de la communication politique, de la communication des organisations publiques, plan de communication, relations presse ;

des mises en situation professionnelle : création d’évènements (ex. : “Sphère CPP”), élaboration d’un projet éditorial commandité,  stage et mémoire professionnel.

 

Les contenus et missions des stages


Les stages couvrent tant les missions de conseil politique auprès des élus dans le cadre de leurs équipes de cabinet que celles liées à la communication des organisations publiques. Les niveaux d’intervention sont les institutions internationales, les ministères, les agences de conseil ou de communication, les ONG… Toutes les organisations participant à la construction de l’espace public.

 

En master 1, l’étudiant doit réaliser une mission encadrée, plutôt généraliste dans le domaine de la communication des organisations ; la production d’un rapport d’analyse est requise pour l’obtention du diplôme de master 1.

 

En master 2, l’étudiant est tenu d’effectuer son stage dans une organisation publique ou politique et il s’engage à déployer des compétences spécifiques au domaine à la fois pour répondre aux besoins de l’organisation et réaliser un mémoire professionnel de haut niveau, qui donnera lieu à soutenance et bien sûr permettra de valider l’année de master 2.

 

Compétences visées


• Identifier les besoins de communication propres aux institutions publiques.

• Savoir construire les messages de communication dans l’éthique de l’intérêt général et du

service public.

• Savoir élaborer des stratégies de communication, en prenant en compte le contexte spécifique.

• Connaître les institutions et la législation régissant l’action publique.

• Analyser les tendances de fond concernant l’espace public, le débat démocratique et la culture des

organisations publiques et politiques au niveau national et européen.

• Savoir élaborer une prospective et une recherche sur les enjeux de la communication publique

et politique.

• Connaître la chaîne de production graphique et rédactionnelle pour l’édition papier et multimédia.

• Savoir structurer les comités éditoriaux et les faire fonctionner.

 

Débouchés professionnels en stratégies et produits de communication


Les étudiants peuvent prétendre exercer les métiers suivants :

• responsable, puis directeur de communication interne et/ou externe dans le vaste champ des institutions publiques et de mission d’intérêt général : Nations Unies, institutions européennnes, gouvernements nationaux, ministères, collectivités territoriales, ou dans une structure publique ou politique (structure intercommunale, communauté d’agglomérations, etc.) ;

• responsable de communication dans une structure politique (parti), syndicale ou associative (type ONG) ;

• conseiller en cabinet puis directeur de cabinet de communication politique ;

• consultant et chef de projet en agence de communication spécialisée en communication publique et politique (40 % à 60 % des commandes en communication des organisations), etc.

 

Quelques éclairages sur l’insertion professionnelle


Les enquêtes d’insertion professionnelle montrent que plus de la moitié de chaque promotion a un contrat de travail (CDD ou CDI) ou une promesse d’embauche à l’issue du stage de fin de cursus. 75 % des étudiants sortants trouvent un emploi dans l’année suivante. Les anciens étudiants sont recrutés par des organisations publiques ou politiques (collectivités territoriales, administrations, cabinets politiques, partis ou syndicats), par des associations, en grande partie en région parisienne ou dans les métropoles françaises.

Certains trouvent des missions en Europe ou en Amérique du Nord. D’autres décident de poursuivre des études doctorales.

 

L’ouverture aux publics en reprise d’études et à la VAE


Depuis la création de la spécialité Communication des organisations en 1988, 1 à 2 places sont réservées aux salariés qui prennent une année en congé formation (contrat CIF). Depuis 4 ans, plusieurs étudiants inscrits en formation continue attestant d’une solide expérience professionnelle dans le domaine, ont pu obtenir le master, parcours Stratégies et produits de communication, par validation des acquis d’expérience (VAE).

Les dossiers sont évalués par des membres de l’équipe pédagogique et un rapport est produit par les candidats. Les exigences sont à peu près les mêmes que pour le mémoire de fin d’études en M2. Une soutenance devant un jury clôt la procédure VAE.

 

Conditions d’accès

Étudiants du régime général

 

- Entrée en M1 : être titulaire d’une licence française ou étrangère (si équivalence avec diplômes français) ou équivalent, en sciences de l’information de la communication ou en lettres, sciences humaines, langues…

 

- Entrée en M2 : être titulaire d’un master 1 français ou étranger (si équivalence avec diplômes français) ou équivalent en sciences de l’information de la communication ou en lettres, sciences humaines, langues…

 

- Le recrutement externe en master 2 CPP n'existe qu'à titre exceptionnel lorsque l'un des candidats du master 1 s'est désisté ou n'a pu avoir accès au master 2.

Téléchargement : 

 

Pour plus d'info, sur les offres de formation, licence et Master de communication, cliquez içi

 



18/02/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2684 autres membres