Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

NES et travailleurs sociaux : Le gouvernement veut passer en force le 3 avril 2012

Le gouvernement veut passer en force des projets de décrets au maintien du corp des assistants sociaux en catégorie B dans le NES

 

L'intersyndicale nous communique que le gouvernement prépare un passage en force concernant des projets de décrets assistantes sociales. Par l'intégration des assistantes sociales dans le NES (nouvel espace statutaire) en catégorie B.

 

Les organisations syndicales ont donc refusé de participer au Conseil Supérieur de la Fonction Publique de l'Etat (CSFPE) convoqué ce jour 21 mars.


Le refus de siéger au CSFT au motif d'un passage en force d'un certain nombre de textes et de sujets à l'ordre du jour qui ne correspondent pas aux attentes des personnels sociaux.

 

Le gouvernement a inscrit à l’ordre du jour du prochain Conseil Supérieur de la Fonction Publique du 3 avril 2012, des projets de décrets sur les statuts particuliers des Assistantes de Service Social et Conseillères Techniques de Service Social des administrations de l’Etat, et l’échelonnement indiciaire de ces mêmes personnels.

 

Aucune avancée !

Selon l'intersyndicale, ces projets de décrets de transposition dans le cadre du Nouvel Espace Statutaire demeurent inacceptables, puisqu’ils maintiennent les Assistantes Sociales dans la catégorie B, (correspondant au statut employé ou technicien de niveau bac à bac+2) entraînent, de facto, pour cette filière, une perte de rémunération de plusieurs milliers d’euros sur l’ensemble de la carrière.

Cette profession, comme les autres professions du Travail Social, ne peut continuer à être ainsi dévalorisée. Il est temps enfin de reconnaître les qualifications de ces professionnels.

 

Dans la même logique que la reconnaissance, certes à minima de 180 ECTS, pour les diplômes d’état du travail social, nous exigeons que cela soit suivi par l’inscription au Niveau II français au RNCP (Répertoire National de Certification Professionnelle). Comment la France peut-elle rester dans une incohérence la plus complète en reconnaissant la qualification au niveau 6 européen, tout en la maintenant au niveau III (bac+2) français ? Le Ministère de la Cohésion Sociale et de la Santé doit finaliser le travail engagé avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur pour la collation du grade universitaire afférent au réel niveau de formation : MASTER 1 (Mandat adopté lors du Congrès de Lille en juin 2006, confirmé lors du Congrès de Rennes en 2009).

 

Sur le plan statutaire, comme le préconisait un rapport du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale, adopté le 19 Octobre 2005, tout comme le prévoyait les accords provisoires dits « Durafour » de 1991, instituant provisoirement le Classement Indiciaire Intermédiaire, nous exigeons le reclassement des personnels sociaux et éducatifs en catégorie « A type ».

 

Par ailleurs, nous exigeons la transposition du statut cadre au secteur privé.




23/03/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3071 autres membres