Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Par manque d'attractivité financière, le métier d'assistante sociale ne séduit plus !

Assistante sociale un métier qui ne séduit plus

 

Publié le 24 février 2012 : L'institut régional de formation au service social peine à trouver des candidats au concours d'assistant social...

 

Le constat est désastreux au niveau national, une forte baisse des effectifs. Les jeunes boudent le travail social et plus particulièrement la profession d'assistante sociale. Qui pourrait les blâmer ! il suffit de regadrer la fiche de paie chaque mois d'une assistante sociale pour s'apercevoir qu'elle est rémunérée au niveau du SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance), après avoir éffectuer trois longues années d'études intensives post-baccalauréeat.

 

A qui la faute ? Au gouvernement biensur. Le manque d'attractivité financière des professions sociales en sont la conséquence mais pas seulement : la déqualification des professions, la sous-évaluation des diplômes, des conditions de travail épouvantables, des responsabilités accrues, la pression hierarchique en augmention, la concurance entre les services sociaux et le versement de primes à la tête du travailleur social, le non respect des droits des profesionnels éducatifs et sociaux mais aussi des stagiaires. Les freins à la promotion professionnelle dans la carrière...

 

Voyez-vous le constat est accablant ! Compte tenu des casseroles que trainent les filières sociales, médico-sociales, éducative et d'animation, il est normal que les jeunes ne se précipitent plus vers ces professions, qui sont pourtant tellement belles.

 

Voici une vidéo sur les difficultés de recrutement de jeunes stagiaires assistantes sociales, un choc !

 



24/10/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2532 autres membres