Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Parce qu’il n’a pas touché son RSA, un Isberguois s’en prend à une assistante sociale

Énervé parce qu’il n’avait pas touché son RSA, un Isberguois s’en est pris à une assistante sociale du CCAS puis aux gendarmes. Ce qui le renvoie en prison pour dix mois.

 

gendarme.jpg

 

 

Pas-de-Calais : alcoolisé et énervé de n’avoir pas touché son RSA, il agresse l’assistante sociale puis les gendarmes

 

Journal 24Matin publié le 12 août 2021

 

 Vendredi après-midi à Isbergues, dans le Pas-de-Calais, un homme alcoolisé s'est attaqué à une assistante sociale à laquelle il reprochait de n'avoir pas touché son RSA. L'individu s'en est ensuite pris aux gendarmes. Il a depuis été renvoyé en prison pour dix mois.

 

Les faits se sont produits le vendredi 6 août dernier à Isbergues, dans le Pas-de-Calais. Dans l’après-midi, un homme de 48 ans s’est présenté dans les locaux du CCAS (centre communal d’action sociale) où il a été reçu par une assistance sociale. Alcoolisé, le quadragénaire a témoigné d’un comportement pour le moins déstabilisant, en claquant ainsi la porte et en tutoyant son interlocutrice. Il lui a reproché de n’avoir pas perçu son RSA (revenu de solidarité active).

Après l’agression d’une assistante sociale, il insulte et crache sur la gendarmerie

L’homme, rapporte La Voix du Nord, a frappé la paroi en plexiglas de protection contre la Covid, paroi qui est alors tombée sur l’assistante sociale. L’agresseur est ensuite parti, et la victime, “choquée et effrayée”, de s’être rendue à la gendarmerie pour y déposer plainte. Il était alors 17h00. Il se trouve qu’une demi-heure plus tard, le quadragénaire s’est à son tour présenté devant les gendarmes. Il les a insultés et leur a adressé un crachat et des doigts d’honneur, ce qui lui a valu d’être interpellé.

 

“Je ne voulais pas lui faire mal”

Lundi, le suspect était jugé en comparution immédiate. “J’étais inquiet pour mon RSA, pour m’en sortir”, a-t-il expliqué. “Le plexi, c’est un coup de colère. Je l’ai fait tomber sans le vouloir. Je ne voulais pas lui faire mal…” Il venait de boire trois rosés et d’absorber un somnifère. C’est en réalisant son comportement face à l’assistante sociale qu’il était allé chez les gendarmes. Il n’a en revanche aucun souvenir de ce qu’il a pu faire ou dire devant les militaires. Le prévenu était sorti de prison il y a plus d’un mois. Alors que son avocate avait plaidé la relaxe, en invoquant notamment une non-intentionnalité de blesser l’assistante sociale, l’homme a écopé de dix nouveaux mois de prison. Il lui est défendu de reparaître au CCAS et d’entrer de nouveau en contact avec cette victime pour une durée d’un an. Il devra lui verser 500 euros de provision et 500 euros de frais de justice, dans l’attente du calcul des dommages et intérêts en février. Les trois gendarmes agressés devront de même être indemnisés à hauteur de 150 euros.

 

Par Gael Brulin

 

Source :https://www.24matins.fr/pas-de-calais-alcoolise-et-enerve-de-navoir-pas-touche-son-rsa-il-agresse-lassistante-sociale-puis-les-gendarmes-1319585

 



12/11/2021

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3347 autres membres