Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Présidentielles : sanctionnons les politiques

Catégorie B pour les AS dés 2012.

A qui le tour?

 

 

Voci le magnifique cadeau de noël offert par les syndicats, le gouvernement, les collectivités territoriales et les élus, aux travailleurs sociaux:

 

La création d’un corps interministériel d’assistantes sociales de catégorie B, sur la grille du nouvel espace statutaire (NES).

 

Ce classement est prévu pour 2012. Applaudissons bien fort car le sort des AS du public est plié. A qui le tour ? Educateurs spécialisés, EJE, CESF...  ?

 

Que pouvons nous faire ? Est-ce la fin des travailleurs sociaux ? Doit-on dire adieu définitivement à la catégorie A ? Faut-il tirer un trait sur l'homologation des diplômes du travail social (DEASS, DEES...) au niveau II ?

 

Et quelle est donc l'attitude des syndicats ? Au lieu de riposter en déposant un piquet de grève de plusieurs jours à l'échelle nationale que tous les travailleurs attendent avec impatience, les syndicats expriment leur mécontentement  !!! Quelle bouffonnerie...

Cliquez içi si vous souhaitez lire leur "grosse colère".

 

Il y a belle lurette que la goutte d'eau à fait déborder le vase ! Nous devons adopter une stratégie beaucoup plus offensive, puisque nous avons du mal à obtenir l'adhésion des syndicats et des associations professionnelles peu enclines aux coups d'éclats.

 

N'oubliez pas chers travailleurs sociaux que le gouvernement, les élus..., passent tandis que nous, nous restons sur le terrain.

 

Nous sommes tenus de travailler dans le cadre du respect des politiques publiques et sociales et de les appliquer. D'une gouvernance à l'autre, ces politiques évoluent, vers davantage de contrôle, de répression : contrôle du public mais aussi contrôle des travailleurs sociaux eux-mêmes. Certains d'entre nous, ont connu plusieurs présidents de la république, plusieurs conseillers généraux... Mais au fond, ces politiques ont-elles contribuées à améliorer nos conditions de travail... Certainement pas.

 

A nous de leur rappeller en  temps voulu, que nous sommes aussi une force et un poids politique. Car nous sommes à la fois des travailleurs sociaux, mais aussi des citoyens.

 

Et les citoyens que nous sommes, avons deux choix possible qui n'enchantent guère les TSL mais qui pourraient sérieusement faire réfléchir l'ensemble de la classe politique,  les collectivités territoriales et les organismes employeurs du privé qui souhaitent particulièrement casser les conventions collectives.

 

Ces deux choix là offrent plusieurs avantages :

 

- Il n'y a pas de perte de salaire, 

- L'usager, le résident, le client ne sont pas lésés puisque nous continuons à mener nos missions,

- Cela ne nécessite l'appui d'aucun syndicat, ni associations professionnelles...

 

Il s'agit de notre bulletin de vote.

1er choix : vote blanc

2e choix: abstention

 

Et ce quelque soit les élections: présidentielles, territoriales, municipales...et pourquoi pas syndicales !

 

Nous, travailleurs sociaux, représentons une force vive de plus de quatre millions de salariés (temps plein, temps partiel, saisonniers ... du privé, du public, du travail social et de l'animation...), et notre bulletin est un poids important dans la balance.

 

Un trou de plus de quatre millions d'électeurs avec une petite manif devant le bureau électoral pour montrer qu'il s'agit d'un acte politique protestataire, ne pourra pas laisser longtemps nos élus indifférents.

 

Certains pourront ne pas être d'accord et dire que cela risque faire le jeu de tel ou tel parti politique. C'est possible. Mais au fond, c'est bonnet blanc et blanc bonnet, non ? Droite ou gauche, nous le savons maintenant, marchent main dans la main pour ce qui est de notre maintien en catégorie B et la non reconnaissance de notre niveau II.

 

Alors discutez, débattez entre vous, rejoignez-nous sur notre forum, sur Facebook ou surtout sur notre pétition en ligne. Et alignons notre position. Un tel choix peut vraiment faire très mal. C'est le seul moyen nous semble-t-il de les faire changer d'avis.

 


 



09/12/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3077 autres membres