Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Reconnaissez nos diplômes !

Reconnaissez nos diplômes !

 

Pour protester contre le manque de reconnaissance de leur diplôme et exiger une revalorisation salariale, les travailleurs sociaux de l’action sociale et médico-sociale ce sont mobilisés à l'échelle nationale à plusieurs reprises.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

 

 

Les travailleurs sociaux se font entendre !

 


 

Soutien des syndicats

 

 

A l’origine des rassemblements, la reconnaissance du niveau II bac+4 à défaut bac+3 de leurs diplômes alors que les assistants de service social, les éducateurs spécialisés, les éducatrices de jeunes enfants, les éducateurs techniques spécialisés, les défasiens et les conseillères en économie sociale et familiale effectuent bien trois années de formation professionnelle supérieure très intensives. Une injustice qui pèse sur le niveau des diplômes et sur les niveaux de rémunération dans ce secteur principalement féminin.

 

 

 

Le maintien en catégorie B (niveau bac) proposé par le gouvernement ne correspond absolument pas aux revendications des travailleurs sociaux de la filière socio-éducative

 

Des responsabilités et des exigences accrues

 

Issus d’un mouvement national, trois rassemblements ont eu lieu à l’initiative des travailleurs sociaux libres et des collectifs, des organisations syndicales CGT, CFDT, FO, Unsa, FA-FPT, CFTC, associations professionnelles et les sympathisants. Les travailleurs sociaux ne sont donc pas épargnés par la vague de grève qui touche différents secteurs.

 

Leur grogne principale se porte sur le manque de reconnaissance de la profession de travailleur social, où les exigences et les responsabilités sont de plus en plus importantes, ce manque de valorisation de la profession n’étant pas nouveau. Cette grogne concerne également les étudiants préparant ces diplômes, les TSL les invitent à se joindre au mouvement de contestation.

 

 

Les travailleurs sociaux en on ras-le-bol des fermetures d'établissements ou de services,  des suppressions de postes, des licenciements économiques, de la déqualification des métiers... les motifs de mécontentement sont de plus en plus nombreux dans tous les secteur de l'action sociale et médico-sociale.

 

En ce qui concerne les revendications des travailleurs sociaux : Nous ne lâcherons rien !

 

 

Revalorisation des diplômes et des salaires


La reconnaissance de nos diplômes et de nos statuts professionnels (catégorie A et cadre pour le privé) passent obligatoirement par l'épreuve de force. L'attente de notre reconnaissance n'a que trop durée, il est temps pour ce gouvernement de concrétiser ses promesses et nous sommes là pour les lui rappeler.

 

En ce qui concerne les revendications des travailleurs sociaux : Nous ne lâcherons rien !

 

Les TSL invitent toutes les organisations syndicales, les associations professionnelles, les collectifs, les travailleurs sociaux en formation et les sympathisants, à mettre en oeuvre ensemble l'organisation d'une grande manifestation nationale.

 

Il est de la plus haute importance que l'organisation de cette manifestation nationale se déroule dés que nous aurons connaissance de la date de réunion du CSFPT (conseil supérieur de la fonction publique territoriale), qui décidera pour la fonction publique du passage en catégorie A équivalent au niveau (bac+3 et +++) ou le maintien des  travailleurs sociaux en catégorie B (niveau bac), décision qui se répercutera sur tous les travailleurs sociaux du secteur privé.

 

Le CSFPT va se réunir dans le dernier trimestre 2012 et au cours de l'année 2013, soyons donc vigilent, ne ratons pas la date où se réunira la CSFPT. Il est impératif que nous montrions notre unité, notre solidarité, notre force et notre détermination au nouveau gouvernement.

 

Tous ensemble, nous pouvons rassembler à l'échelle nationale, DOM-TOM compris, environ 100 000 manifestants. Nous demandons aux organisations syndicales de fixer une date de grève et de mobilisation nationale qui leur semblera la mieux adaptée lorsque le CSFPT se réunira, car des milliers de travailleurs sociaux sont dans l'attente d'une action d'envergure afin de mettre la pression maximale sur le président de la république, François Hollande et ses ministres.

 

La stratégie de cette démonstration de force à aussi pour but de prouver au gouvernement que les travailleurs sociaux ne sont pas des clowns et qu'ils sont en mesure de faire basculer des élections par son vote... Ce n'est que de cette manière que les travailleurs sociaux seront pris au sérieux et leurs droits respectés.

 

Il faut y croire très fort mes chers ami (es), parce que OUI NOUS POUVONS GAGNER, NE SENTEZ VOUS PAS LE PARFUM DE LA VICTOIRE !

 

TSL

 

 

 

 

 

 

 



09/09/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3077 autres membres