Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Revalorisation à bac+3 uniquement pour les nouveaux diplômés

Non rétroactivité : quand le mépris et l'injustice frappe les anciens diplômés du travail social

 

 

Dégage.jpg

 

Les diplômes d'Etat de milliers de travailleurs sociaux resteront maintenu au niveau bac+2 français, malgré une reconnaissance licence européenne validée de 180 ECTS (bac+3) en 2011, alors qu'ils ont fait grève et lutté farouchement pour la reconnaissance de leur DE au grade Licence/Master.

 

Il n'y aura donc pas de rétroactivité pour les sous diplômés méprisés (AS, ES, ESF, ETS, EJE ancienne version), parce que c'est bien de cette manière que sont perçu ces professionnels du travail social par les dirigeants, qui ont magouillé avec certaines organisations professionnelles comme l'ANAS, afin que cette reconnaissance des DE à bac+3 ne concerne pas les anciens diplômés, mais uniquement les nouveaux qui obtiendront en 2021 cette reconnaissance du niveau II (bac+3) avec le grade Licence universitaire.

 

L'arnaque du siècle

Ainsi donc les anciens diplômés resteront reconnu au niveau bac+3 européen grâce aux 180 ECTS acquis en 2011, tandis qu'en France ils seront bac+2.  

 

Et si les travailleurs sociaux se révoltaient vraiment ...

 

 

Revalorisation à bac+3 uniquement pour les nouveaux diplômés

 

 

Sont concernés par cette réforme les cinq diplômes suivants : diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS), diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé (DEES), diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE), diplôme d’État d’éducateur technique spécialisé (DEETS) et diplôme d’État de conseiller en économie sociale familiale (DECESF).

 

Cette réforme vise à accompagner la revalorisation actée par un arrêté du 27 mars 2017 qui a fait de ces cinq diplômes des titres de niveau II (bac+3), et non plus de niveau III (bac+2). Rappelons toutefois que cette revalorisation ne vaut que pour les futurs diplômés (diplômes "nouvelle formule" délivrés en 2021) et qu'il n'est pas prévu pour le moment de rétroactivité.

 

Le dossier n'est toutefois pas nécessairement clos, comme le laisse entendre Manuel Pélissié : "Je ne connais pas un système dans lequel on n'établit pas, à terme, des passerelles permettant à ceux de l'ancien système de rejoindre le nouveau système" (concours particuliers, équivalences...). Une décision qui appartiendra au final au ministère et pour laquelle rien n'est pour l'instant décidé.

 

(...). Bien que reporté d'un an, le passage des travailleurs sociaux de la catégorie B à la catégorie A est effectif depuis le 1er février 2019. Si cette revalorisation dans le secteur public peut avoir un effet d'entraînement sur le secteur privé (la moitié des diplômés du travail social y travaillent), rien n'est aujourd'hui certain. Il appartiendra aux partenaires sociaux de la branche du secteur sanitaire, social et médico-social à but non lucratif (Bass) et à ceux de la branche de l'aide à domicile (BAD) de se saisir de cette question. En tout cas, des marges de manoeuvre financières existeront en 2019, grâce aux mesures fiscales que vient de prendre le gouvernement.



22/06/2019

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2674 autres membres