Les travailleurs sociaux libres

Les travailleurs sociaux libres

Une assistante sociale d'une Maison départementale de la solidarité violemment agressée

 

Une assistante sociale de la Maison départementale de la solidarité des Chartreux, dans le 4e arrondissement de Marseille, a été sérieusement blessée ce jeudi matin par le bris d'un vitrage en plexiglas. L'auteur a réussi à prendre la fuite. Une plainte a été déposée.

 

TSL apporte son soutien à cette assistante sociale agressée violement dans l'exercice de ses fonctions

 

Police illustration

 

Article publié France Bleu le Jeudi 24 février 2022

 

Une assistante sociale d'une Maison départementale de la solidarité violemment agressée à Marseille

 

La présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal, fait part de son émotion après l'agression ce jeudi matin d’un agent à la Maison départementale de la solidarité des Chartreux, dans le 4e arrondissements de Marseille. Vers11 heures, un homme a violemment pris à partie les agents présents pour assurer l’accueil des usagers. Une assistance sociale a été sérieusement blessée à la tête par le bris d’un vitrage en plexiglas. L'auteur de ces violences a réussi a prendre la fuite.

Pour Annie Riccio, la directrice générale adjointe de la solidarité au conseil départemental des Bouches-du-Rhône explique : "cette personne en grande détresse est venue pour demander une aide, sans rendez-vous. Il était inconnu des agents. Il a fait volé en éclats la protection en plexiglas mise en place depuis le Covid. Tout a été très vite. L'assistante sociale a eu très peur". Pour Annie Riccio, "l'augmentation des incivilités et de l'agressivité verbale est une réalité. Heureusement de tels actes de violences sont beaucoup plus rares". 

"Je condamne fermement ces violences graves et inacceptables." - Marine Vassal présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Après cette agression, la présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône précise qu'une plainte a été immédiatement déposée contre l’auteur de cette grave agression qui a réussi à prendre la fuite. "Je veux assurer l’ensemble des personnels de tout mon soutien et je condamne très fermement ces violences graves et inacceptables. C’est d’autant plus inexcusable que les agents présents dans les MDS sont à l’écoute en permanence des concitoyens en difficulté et leur apportent des solutions pour les aider et les accompagner, quelle que soient leurs situations" ajoute Martine Vassal.

De nombreuses missions pour ces maisons départementales 

Dans les Bouches-du-Rhône, il y a 27 Maisons départementales de la solidarité dont l'objectif est d'être au plus près des habitants du département. Ces maisons remplissent de nombreuses missions : accueil du public, accès aux droits, protection de l'enfance, lutte contre la précarité avec notamment la prise en charge des violences conjugales, la protection des personnes vulnérables, PMI. Quelque 1.200 agents sociaux et administratifs et 300 agents médicaux travaillent au sein de ces maisons de la solidarité pour tout le département.

Cinquante-et-un agents dont 24 travailleurs sociaux travaillent dans cette Maison de la solidarité des Chartreux à Marseille 

 

Emilie Briffod France Bleu Provence

 

Source :https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-assistante-sociale-d-une-maison-departementale-de-la-solidarite-a-marseille-violemment-agressee-1645726414

 



26/04/2022

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3449 autres membres